Le chiot que vous attendiez est enfin là. Son arrivée est un événement très heureux pour vous mais pour lui, ce moment peut être difficile à vivre. Alors comment préparer l'arrivée du chiot ?

Séparé de la proximité sécurisante de sa mère et du reste de la portée, il lui faut se familiariser avec une multitude de sensations nouvelles : nouveaux lieux, sons et odeurs inhabituels.

Voici quelques conseils pour faciliter l’adaptation de votre chiot à sa nouvelle maison et l’accompagner dans cette transition délicate. Découvrez comment préparer l'arrivée du chiot. 

Préparer l'arrivée du chiot

Quelles précautions faut-il prendre avant l'arrivée du chiot ?

Avant que votre chiot n'arrive chez vous, veillez à fermer toutes les portes et fenêtre. 

Dans l'entrée, si vous êtes habitués à laisser trainer vos chaussures, il va falloir y remédier ! Investissez dans un meuble à chaussures, si vous n'en avez pas. Évitez de les laisser en dehors, au risque de ne plus pouvoir porter vos chaussures favorites !

Dans les pièces à vivre, essayez de cacher un maximum de câbles électriques pour éviter qu'il ne les ronge. Vous pouvez aussi investir dans des caches prévus à cet effet dans des magasins de bricolage.

Comme pour l'arrivée d'un enfant, veillez à sécuriser tous les objets qui craignent. Mettez les objets de décoration fragiles hors de sa portée, et essayez de vider le bas de vos étagères au maximum pour éviter qu'il ne ronge quoi que ce soit.

Ne laissez pas de bougies allumées. Et protégez le feu de la cheminée si vous en avez une, de façon à ce que le chien n'y ait pas accès.

 

Faites attention aux plantes qui pourraient être très dangereuses pour votre chiot. Mettez-les hors de sa portée.

À lire : les plantes toxiques pour les chiens et chats.

 

Dans la cuisine et la salle de bains, faites aussi attention à votre électro-ménager. Ne laissez aucune porte ouverte (le four, le lave-vaisselle, le frigo, etc...). Pareil pour les placards, essayez d'installer au maximum des fermetures automatiques pour que le chiot ne s'y aventure pas au cas où le placard soit resté ouvert. 

N'hésitez pas à laisser des post-it pour le rappeler aux autres membres de la famille !

Évitez aussi de laisser trainer des sacs poubelles ou plastiques dans lesquels votre chien pourrait s'étouffer.

 

Dans les toilettes, veillez à bien laisser la lunette des toilette fermée. De cette façon le chiot ne tombera pas dedans et il ne pourra pas boire l'eau.

 

Dans la cuisine, laissez toujours votre plan de travail le plus propre possible, lorsque vous cuisinez, ne laissez trainer aucun reste pour éviter à votre chiot de vouloir manger ce qui traine ! Évitez d'avoir une nappe trop longue, votre chiot pourrait vouloir s'y accrocher et emporter avec lui tout ce qu'il y a sur la table !

 

Pendant le premier trajet du chiot

Avant d'aller chercher votre chiot, demandez à l'éleveur ou au refuge un petit linge qui pourra accompagner votre chiot pendant sa transition d'environnement pour le rassurer. Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi vous rendre chez l'éleveur quelques jours avant de récupérer le chiot pour lui donner des jouets qu'il emmènera ensuite chez vous. Cela le rassurera.

 

S'il est possible pour vous d'être accompagné lorsque vous irez chercher le chiot, cela vous facilitera la tâche. De cette façon, la personne qui vous accompagnera pour s'occuper de votre nouveau compagnon pendant le trajet.

 

Un voyage en voiture est toujours stressant pour un chien. Votre chiot sera donc certainement peureux et il risque de subir des vomissements ou des diarrhées passagères. Prévoyez donc une couverture à apposer sur vos genoux au cas ou.

 

Si jamais votre chiot est malade pendant le trajet, essayez de le distraire avec un jouet. Ne le caressez pas, cela pourrait augmenter sa peur.

Enfin, prévoyez une laisse, et un collier au cas où pendant le trajet vous ayez à vous arrêter faire une pause.

Prévoyez aussi de l'eau, votre chiot vous en sera reconnaissant !

 

La place du chiot à la maison

Lorsque votre chiot arrive à la maison, laissez lui le temps de découvrir son nouvel environnement. N'invitez personne, le lieu doit être calme pour ne pas effrayer votre nouveau compagnon.

Son coin repas

Montrez à votre chiot quel endroit lui sera dédié pour son repas. Le coin repas doit être composé de sa gamelle d'eau et d'une autre gamelle pour la nourriture.

À lire : comment choisir la gamelle de mon chien ?

Sachez que votre chien ne doit pas être dérangé pendant ses repas. Dès que votre chien a mangé, n'oubliez pas de le sortir pour qu'il fasse ses besoins, de cette manière vous commencerez l'apprentissage de la propreté.

Son coin repos

Le coin repos du chien, comme son nom l'indique, doit être l'endroit où le chien peut se reposer et être au calme. Il est généralement composé d'un panier, avec des couvertures et quelques peluches. Vous pouvez garnir ce panier du linge que l'éleveur vous aura fourni pour rassurer votre compagnon.

À lire : comment choisir le couchage de mon chien ?

Si mon chiot urine

Sachez que si votre chiot fait pipi par terre, c'est pour se soulager d'une tension. Dans ce cas, ne grondez pas votre chien, amenez-le plutôt dehors pour qu'il comprenne que c'est à cet endroit qu'il doit faire ses besoins.

Établir des règles de vie

Vous allez devoir commencer à éduquer votre chiot. Sachez que ce moment est très important pour la relation que vous allez construire avec votre compagnon.

 

Le territoire du chiot

Vous avez mis en place un coin repas, et un coin repos à votre chien. Il doit comprendre que ce sont les endroits qui lui sont dédiés.

Il doit aussi comprendre quelles zones lui sont interdites. Ne privez pas votre chien d'accéder à des pièces de vie importante, il pourrait se sentir exclu de la vie de famille.

 

Les repas du chiot

Vous devez faire comprendre à votre chiot que c'est vous qui décidez de l'heure des repas.

Si votre chien mange après vous, vous ne devez pas lui donner de restes ou des petits bouts de votre repas. En plus d'être mauvais pour sa santé, cela ne lui inculque pas le bon comportement.

 

Les contacts avec votre chiot

C'est à vous de donner la marche à suivre. 

En général, veillez à ne pas répondre au doigt et à l'oeil à votre chiot. Il doit comprendre que c'est vous qui donnez le ton !

Par exemple, si votre chiot vous fait la fête, ne le caressez pas de suite. Attendez que son excitation redescende, puis accordez lui un moment de caresses. 

Veillez aussi à récompensez tous les bons comportements de votre chiot par des friandises., il doit comprendre ce qu'il fait de bien !

Concernant les moments de jeu et les promenades, il en va de même. Vous devez décider du bon moment venu pour jouer ou aller au parc avec votre chiot. 

 

Passer du temps avec votre chiot

Votre chiot aura besoin de votre présence. Il est nécéssaire que vous ayez cette notion en tête. 

Vous savez que votre chiot vient de quitter sa famille, son éleveur, il se sent probablement perdu et a besoin de réconfort.

 

Prévoyez de passer du temps avec votre chiot pour l'aider à apprivoiser son nouvel environnement de la meilleur manière qu'il soit.

 

La meilleure façon de faire connaissance avec votre chiot est de prendre des congés au moment de son arrivée. Faire vivre des journées entière de solitude à votre chien suite à son changement d'environnement peut devenir une situation très stressante pour lui.

 

Sachez que les moments de repos du chiot sont très important. Veillez à ne pas les interrompre car ils sont nécessaires pour sa croissance. 

 

N'oubliez pas de sortir régulièrement votre chien, notamment après sa sieste et après ses repas. Et invitez-le à jouer !

Quelle nourriture choisir ?

Renseignez-vous auprès de l'éleveur de la nourriture qui a été donnée à votre chiot jusque là. Évitez de faire des changements d'alimentation trop brusques au risque de troubler la digestion de votre chiot.

Le choix du vétérinaire

Son premier bilan de santé doit être fait rapidement. Vous gagnerez du temps en choisissant un vétérinaire avant l’arrivée du chiot. Si vous n’en connaissez pas, n’hésitez pas à demander conseil à ceux de vos proches qui ont des animaux.

 

Le chiot à l'extérieur

Votre chiot passera-t-il du temps dehors sans surveillance ? Inspectez votre jardin. La clôture présente t-elle des ouvertures par où votre chiot pourrait s’échapper ?

Y a-t-il des engrais, herbicides ou insecticides à sa portée ? Certaines plantes sont elles toxiques pour lui ? Demandez à votre vétérinaire quelles sont celles qui peuvent être dangereuses pour votre chien.

  • Prenez rendez-vous avec un vétérinaire dès l’arrivée de votre chiot.

  • Gardez le numéro d’urgence de la clinique à portée de main.

  • Restez vigilant, à l’intérieur comme à l’extérieur.

 

Pour savoir comment agir avec votre chiot à son arrivée à la maison, découvrez grâce à notre expert les bons gestes et le bon comportement en visionnant cette vidéo.

Enfin, voici un article qui pourrait vous intéresser pour savoir comment rendre votre chien heureux !

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok