Le Fond International pour la protection des animaux a fait savoir dans un communiqué qu'entre 30.000 et 50.000 éléphants ont été tués rien que sur l'année 2012 en Afrique.

La principale raison de ce massacre est bien évidemment le trafic d'ivoire à destination, essentiellement, du marché chinois, où il existe une forte demande. La situation des éléphants est donc plus critique que jamais, notamment en Afrique centrale et occidentale, au Congo, en Côte d'Ivoire, au Liberia et en Guinée Conakry malgré le fait que l'éléphant soit une espèce protégée par la loi, rien n'arrête les braconniers.

Une série d'opérations militaires a donc été lancée afin d'arrêter cette activité criminelle qui menace les éléphants et la biodiversité dans son ensemble. L'ONU agit face aux braconniers d’Afrique

Source et crédit photo(s) : CRI

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.