Malgré les interdictions légales, un homme d'affaires chinois, a tué et cuisiné trois tigres pour des fêtes privées. La justice l'a rattrapé...

Électrocutés puis dépecés

Identifié sous le nom de Monsieur Xu, un promoteur immobilier aimait étaler sa richesse lors de véritables banquets évoquant les jeux du cirque. Il a reconnu avoir effectué trois voyages à Leizhou, dans la province du Guangdong, durant lesquels il mettait à chaque fois en scène la mise à mort d'un tigre devant des convives fortunés. Le dépeçage était également effectué sous leurs yeux. Apparemment, Monsieur Xu désossait lui-même les pattes du félin. Les morceaux de viande du tigre étaient ensuite placés dans des réfrigérateurs jusqu'à leur consommation. Monsieur Xu raffolait particulièrement de certains morceaux de choix comme le pénis du fauve.

Ces sordides banquets prirent fin grâce une opération policière. La police saisit le cadavre d'un tigre et divers morceaux de viande.

En plus de sa peine de prison, Monsieur Xu fut condamné à verser une amende d'environ 205 000 euros. Ses convives furent également punis par la justice avec des peines

Un commerce florissant

Malgré les interdictions et les mesures de protection, les tigres continuent d'être chassés pour la soi-disant vertu de certaines parties de leur corps : os, griffes, moustaches, pénis... Le tigre est l'un des animaux fétiches de la médecine traditionnelle chinoise.

En Chine, le tigre est également associé à de nombreuses légendes et à un statut social élevé, de prestige.

Source photo : NORBERTO DUARTE / AFP

10 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    arthur b il est fou se tipe

    catherine n comme quoi la race humaine est la plus con que cette terre a pu engendré ,qu on le depece ce sale chinois de merde