Vendredi dernier, le tribunal d'instance de Villeneuve-sur-Lot a condamné un homme pour avoir enfermé de façon volontaire ses chiens lors de l'été 2014.

Des arguments peu crédibles...

Le 16 août dernier, des passants remarquent quatre chiens en souffrance dans une voiture en plein cagnard, à midi à Castillonnès (Villeneuve-sur-Lot). Arrivés rapidement sur place, les gendarmes ont pu libérer les chiens haletants. Malheureusement, un chien était déjà décédé, asphyxié.

Interrogé par les forces de l'ordre, le propriétaire, un homme âgé de 28 ans, dit avoir oublié ses chiens dans sa voiture à cause la fatigue provoquée par un long trajet. Cet argument de la fatigue n'a pas convaincu Me Patrice Grillon, avocat de l'association Stéphane Lamart pour la défense des droits des animaux. En effet, ce dernier dit avoir vérifié le compteur : l'accusé n'aurait fait qu'une heure et demie de route avant son "oubli". La défense a également avancé le nom qu'il aurait appelé l'un de ses chiens : "Crevure"... Une bien étrange façon de considérer les animaux.

Une peine requalifiée

Au départ, 350€ étaient requis contre l'homme par le ministère public. Cependant, au vu des éléments aggravants pointés du doigt par la défense, le tribunal d'instance n'a pas pu que constaté le caractère volontaire du drame. L'homme a été condamné à verser  750€ d'amende, 1 000€ de dommages et intérêts à l'association et 1 000€ de frais d'avocat. Les trois chiens survivants ont été confiés à une association.

 Source photo : Yummypets

9 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    JOELLE H La peine n'est pas suffisamment lourde. J'espère qu'il n'aura plus jamais le droit d'adopter un animal

    Daniele R interdiction à ce c.. d'adopter un autre animal et la sentence n'est pas assez lourde