Que vaut-il mieux acheter : une litière minérale ou végétale, argile ou silice, structure fine ou granuleuse, parfumée ou odeur neutre ?

La concurrence fait rage dans le domaine des litières, mais retenez que les critères d’une bonne litière doivent être les suivants : très absorbante, bonne rétention des odeurs, pas trop de poussière, coût raisonnable, entretien facile et impact réduit sur l’environnement.

La litière minérale

La quasi-totalité des litières vendues aujourd’hui sont fabriquées soit à partir de silice, soit à partir d’argile, comme la sépiolite ou la bentonite, des minéraux qui se caractérisent par une grande capacité d’absorption de l’humidité.

 

Les litières minérales sont généralement les plus économiques mais présentent plusieurs inconvénients. Elles sont lourdes à transporter, elles génèrent de la poussière qui colle aux pattes du chat et enfin, elles ne sont pas biodégradables et génèrent presque 400 000 t de déchets non dégradables par an.

La litière végétale

Les litières végétales sont fabriquées à partir de fibres ou de sciures de bois d’épicéa, de pin, ou de sapin, des espèces qui absorbent bien l’humidité et se dégradent facilement à l’air libre après quelques semaines.

 

Une litière végétale est 2 fois plus légère qu’une litière minérale, elle produit moins de poussière et elle est biodégradable et peut donc être valorisée dans le compost. Le prix d’achat d’une litière végétale pour chat est plus élevé mais sa durée d’utilisation est plus longue, ce qui atténue la différence.

La litière agglomérante

Les litières agglomérantes sont composées de particules compactées qui forment des mottes au contact de l’urine du chat. Seules ces boulettes doivent être enlevées tous les jours à l’aide d’une pelle mais la litière elle-même peut durer longtemps ; il suffit de la compléter au fur et à mesure. Le nettoyage est plus rapide et devient beaucoup moins désagréable ! 

 

La litière parfumée

Un chat apprécie peu une litière parfumée artificiellement. La neutralisation des mauvaises odeurs doit provenir uniquement de la structure de la litière : il faut qu’elle retienne suffisamment l’eau pour éviter la formation de flaques et que les granulés ou les fibres préviennent le développement bactérien à l’origine des dégagements d’ammoniac.

 

Et vous, quel type de litière avez-vous adopté ?

Découvrir plus d'articles chats Royal Canin

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    carole d Pour Jarod, c'est litière végétale. Effectivement la durée d'utilisation est plus longue et je trouve qu'il y a moins d'odeurs

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok