REVENIR A LA VERSION MOBILE

Repérer et traiter la douleur chez le chien et le chat

Par le à 08:02

On le sait : les animaux sont courageux face à la douleur. S’ils ne parlent pas, à leur façon, ils essayeront néanmoins de vous faire comprendre leur mal-être. Certains signes comportementaux peuvent vous alerter.

 

Voici trois indices typiques de douleur.

 

Une baisse d’activité

Si vous constatez une baisse d’activité anormale chez votre compagnon, il est possible que ce soit parce que quelque chose le fait souffrir. Si votre animal a mal, il peut vous sembler fatigué. Certains dormiront plus, d’autres préfèreront s’isoler.

  

Un comportement plus agressif

Parfois, l’animal peut se montrer plus agressif qu’à son habitude lorsqu’on le touche. S’il montre les dents ou qu’il essaye de mordre, c’est peut être que vous touchez l’endroit qui le fait souffrir. Plus ses réactions sont importantes, plus la douleur doit l’être également. Cela doit vous alerter, tout comme une agitation ou une nervosité inhabituelle.

  

Une diminution de l’appétit

La perte de l’appétit est à suivre de près : si votre animal boit moins, mange moins, c’est peut être un signe d’inconfort. Parlez-en à votre vétérinaire.

  

Attention : ne pas auto-médicamenter

Si vous remarquez des comportements inhabituels, ne vous improvisez pas vétérinaire! L’auto-médicamentation peut parfois être dangereuse. Si la situation ne rentre pas rapidement dans l’ordre, parlez-en à votre vétérinaire : après diagnostic, il mettra en place si besoin un traitement adapté et sans toxicité pour votre animal. Les symptômes de la douleur sont parfois discrets et peuvent varier selon la tolérance de l’animal.

Il est important que son propriétaire, qui le côtoie au quotidien, note les habitudes de son compagnon. C’est la meilleure façon de déceler, en cas de modification de comportement, le signal d’un mal-être.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.