REVENIR A LA VERSION MOBILE

Tout savoir sur l’épilepsie chez le chat

Par le à 12:07

Les crises d’épilepsie sont plus fréquentes chez le chien que chez le chat. Toutefois, ce dernier peut souffrir de crises convulsives. Comment cela se traduit-il et comment réagir ? Dans cet article, nous vous expliquons tout sur l'épilepsie chez le chat. 

 

Une crise convulsive chez le chat - plus rare que chez le chien - se traduit par un état où l’animal va présenter des troubles du comportement, qui peuvent également s’accompagner de problèmes locomoteurs.

 

Les convulsions engendrent alors souvent un réflexe de « pédalage » ou des tremblements. L’animal peut également saliver, voire uriner jusqu’à perdre connaissance.

 

Épilepsie chez le chat : plusieurs causes possibles

Chez le chat, les causes des crises convulsives peuvent avoir de nombreuses origines. Elle est parfois idiopathie, c’est-à-dire inconnue dans le cas d’épilepsie dite « primaire » ou « essentielle ». Dans le cas d’épilepsie qualifiée de « secondaire », c’est un problème au cerveau qu’il faudra rechercher. Comme une hémorragie cérébrale ou une encéphalite. Une épilepsie chez le chat dite « réactionnelle » imposera pour sa part à rechercher un problème au niveau du métabolisme de l’animal. Cela peut trouver son origine dans le dysfonctionnement d’un organe, mais aussi résulter d’une intoxication.

 

3 phases se succèdent lors d'une épilepsie

Lors d’une crise convulsive chez le chat, plusieurs phases peuvent se succéder : l’aura épileptique correspond à la première, celle où le chat adopte un comportement inhabituel, bizarre. Il peut se mettre à miauler. C’est la phase qui précède la crise en elle-même. Vient ensuite la décharge électrique à l’origine de la crise elle-même, celle-ci entraînant les réactions les plus impressionnantes de la crise.

 

Enfin, il y a la phase de récupération. Même si le chat semble « retrouver ses esprits », il demeure sous le choc. Il peut alors adopter une attitude de prostration, être comme « désorienté » avant de, peu à peu, retrouver un état « normal ».

 

Que faire face une crise d’épilepsie chez le chat ?

Une crise convulsive est très impressionnante pour le maître, qui ne sait pas toujours comment réagir. Il est conseillé de ne pas chercher à manipuler le chat lors de la crise. La seule chose à faire est de prendre soin qu’il ne se blesse pas. Donc ne pas le laisser en hauteur, comme sur un lit ou un canapé par exemple. Et faire en sorte qu’il soit dans un environnement le plus calme possible.

 

Une fois la crise passée, il faut bien entendu consulter le vétérinaire sans attendre. Ce type de problème est pris en charge par l’assurance santé animale. Le praticien cherchera dans un premier temps à savoir comment vit l’animal et s’il a déjà présenté ce genre « d’épisode » et à quelle fréquence.

 

Divers examens pourront être nécessaires afin que le vétérinaire établisse son diagnostic et trouve la cause exacte.

 

Il pourra alors prescrire le traitement adapté : soit un anticonvulsif si l’origine est idiopathie ; soit un traitement visant à soigner la maladie qui est l’origine de cet épisode.

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

  • ANNEISABELLE GQuand j'ai adopté Grisou, c'était un chat errant, abandonné sans doute et je l'avais vu une fois faire une crise. Dès qu'il a été installé chez moi, je l'ai emmené chez le vétérinaire pour le faire examiner et il était infesté de vers. Je lui ai donné le comprimé prescrit pour le vermifuger, mais il a refait une grosse crise d'épilepsie quelques jours après (et je confirme, c'est très impressionnant, j'ai eu la peur de ma vie d'autant plus que c'était en pleine nuit). Cela fait 4 ans que je l'ai adopté, il a son comprimé de vermifuge tous les 6 mois (il ne sort plus dehors) et il n'a plus jamais refait de crise.

  • ANNEISABELLE GJe complète en disant que le vétérinaire m'a confirmé que les crises venaient très certainement des vers.

  • Stéphanie BBelette, bientôt 14 ans, est épileptique... et vit très bien ! C'est un problème neurologique. Elle a un traitement quotidien depuis maintenant plus de 10 ans (Crisax). Elle le supporte très bien et les crises sont maintenant occasionnelles, entre 1 à 3 par an. Sans traitement, c'était plusieurs fois par jour !

Lectures recommandées