Comment bien nourrir mon chat ?

Par le 28-11-2018 à 13:13

Un sujet sur lequel on se questionne bien souvent dès l'adoption d'un chat, puis tout au cours de sa vie. Aujourd'hui, nous apportons une réponse à cette question : comment bien nourrir mon chat ?

Domestiqué... il reste carnivore !

Plus de 8 possesseurs de chats sur 10 donnent exclusivement des aliments préparés (croquettes, boîtes, barquettes, sachets fraîcheur…) à leurs chats. Les ventes d’aliments pour chats s’effectuent à 80 % en grandes surfaces alimentaires mais les conseils prodigués par les vétérinaires doivent pourtant être privilégiés : nourrir un chat avec un aliment de qualité, correspondant à son état de santé et son mode de vie, peut améliorer son bien-être à long terme.


Dans la nature, le chat se nourrit majoritairement de viande sous forme de proies, telles que les souris, soit un aliment riche en protéines, mais très pauvre en glucides (moins de 3%)Le chat a donc une préférence naturelle et un métabolisme adapté pour une alimentation pauvre en glucides et riche en protéines. Et comme la nature fait bien les choses, c'est aussi ce type d'alimentation qui va lui procurer de nombreux bénéfices santé.


En consommant entièrement ses proies, le chat fait aussi « provision » d’acides gras (abondants dans le système nerveux), de vitamines (présentes dans les viscères) et de minéraux (constituant les os) qui lui sont indispensables.

 

Un chat a besoin d’un régime riche en protéines : il ne sait pas économiser les protéines quand elles se font rares. Contrairement au chien, il ne peut pas ou peu compenser un déficit en protéines en utilisant des glucides. C’est en effet avec les protéines qu’il produit l’énergie nécessaire chaque jour. Un déficit en protéines peut donc s’installer très vite chez un chat, lorsque son régime est déséquilibré…


Priorité aux protéines

Les protéines ont un rôle structurel. Elles servent aussi de source d'énergie. Si le chat ne dispose pas d'un apport suffisant, il puise dans sa masse musculaire. Selon une étude récente (Laflamme D et al J Fel Med Surg 2013), il est ainsi nécessaire de lui fournir au minimum 5.2 g/kg soit 26 g mini/chat de 5 kg pour préserver sa masse maigre (masse musculaire), signe de bonne santé.


Attention: il s'agit d'un minimum, il est donc possible d'en apporter plus pour correspondre aux besoins de tous les chats.
Parmi les protéines, celles d'origine animale sont les plus adaptées pour le chat, car leur profil en acides aminés est plus complet : les acides aminés soufrés, plus présents dans les protéines animales, sont bénéfiques pour la peau et pour la santé urinaire.


S’il est nourri avec Veterinary HPM® Adult Neutered Cat, il consommera 32g par jour. Cela permet de couvrir les besoins de tous les chats, même ceux qui ont des besoins plus importants, tels que les chats à poil long.


Attention aux glucides

Le système digestif du chat n'est pas adapté pour utiliser de manière optimale les glucides.
Il est donc important de ne pas en apporter trop car cela peut entraîner différents troubles de santé : développement de la masse grasse, troubles digestifs,...


Pour une bonne tolérance, il est recommandé de ne pas apporter plus de 25 % de l’énergie sous forme de glucides. Une alimentation adaptée à la nature carnivore du chat peut aider à le maintenir en bonne santé longtemps.


Lui apportez-vous suffisamment de protéines ? 

Cliquez ici pour calculer les apports en protéines optimaux.

Quelques conseils pratiques

• Un chat doit pouvoir étaler sa consommation alimentaire sur 24 heures : il mange spontanément par petites quantités et il doit donc pouvoir manger à volonté (en contrôlant quand même la quantité totale consommée par jour !).

• De l’eau fraîche doit être disponible en permanence (renouvelez-la tous les jours). Pour encourager un chat à boire, il est conseillé de lui proposer plusieurs points d’eau dans la maison et dans le jardin.

• Si vous changez l’alimentation de votre chat, faites le progressivement : substituez l’ancien aliment par le nouveau, en augmentant peu à peu la part du nouveau par rapport à l’ancien. Étalez la transition sur 7 à 10 jours.


Contenu sponsorisé par Virbac.

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Akira x J'ai écouté les vétérinaires pendant 13 ans qui m'ont conseillé les croquettes. Les croquettes = poisons je ne l'ai compris que bien trop tard, ma douce Akira est morte des suites de sa maladie le 28/10/2018 après m'avoir donné 14 ans de pur bonheur, car les animaux lorsqu'ils donnent leur Amour c'est inconditionnellement. Il n'y a pas mieux comme nourriture que celle que vous lui préparez une ration ménagère équilibrée. Pour plus d'infos, je vous propose de faire comme moi et de lire le livre : Toxic Coquettes. Dr Jutta Ziegler - amazon.fr/Toxic-croquettes-Jutta-Ziegler/dp/2365490840

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok