Mon chien a peur de presque tout ...

Bonjour !

Voilà je viens vous demander de l'aide car j'ai essayé toutes les manières possibles et j'ai essayé tous les forums avec toutes les solutions mais rien n'y fait. Lorsqu'on le promène, le chien a peur : des passants (enfants, adulte, tout), des vélos, des bus et camions, voitures parfois mais peur souvent, des poussettes, des poubelles, des grands immeubles ...

Il y a tellement de peur que je ne peux pas toutes les citer. Il a peur de TOUT ! Même des fois on le promène dans un endroit vert, avec personne, et il se met à stresser tout seul sans aucune raison, la queue entre les jambes et cherche à s'enfuir. Lorsqu'il est confronté à l'une de ses peurs, il est intenable. Il tire comme un fou sur la laisser, quitte à s'étrangler, ne plus pouvoir respirer et il nous embarque dans sa course.

Nous avons tout essayer. L'ignorer lorsqu'il fait ça, essayer de le confronter à ses peur en le promenant en ville, le réprimander lorsqu'il essaye de s'enfuir, mais RIEN ne fonctionne. Je désespère et je ne sais pas quoi faire. En revanche avec les autres animaux (chiens, chats) il n'a pas peur du tout alors je pense que ce ne peut pas être un problème de sociabilisation avec ses congénères.


Merci à ceux qui pourront m'aider !

  • Elo

    L'éleveur n'a pas bien fait son boulot alors, car il aurait dû balader les chiots dans différents endroits, c'est important. Ensuite, après 2 mois il faut continuer mais il faut familiariser le chien à son environnement et pas faire simplement de l'exposition, en gros il faut associer chaque lieu à des moments positifs grâce au jeu ou aux friandises, et s'éloigner si le chiot a peur. Mais bon ce n'est pas dramatique, tout ça peut se rattraper avec les bons conseils d'un pro en méthodes positives (surtout pas de traditionnel car là ils vont encore te parler d'ignorer, de réprimander, etc., ça donne des résultats sur le court terme mais pas sur le long terme car la peur du chien est toujours présente) ! J'espère que ça va vite s'arranger pour ton loulou, tiens-nous au courant. :)

    0
  • XxNanaxX

    Merci à tous pour vos réponses. Je pense qu'aller voir un comportementaliste serait sans doute le mieux. Et j'ai essayé toutes ces méthodes car ce sont des personnes qui s'y connaissent en chien qui m'ont conseillés mais il semblerait que ça n'aille pas du tout.

    Mais ce qui est curieux, c'est qu'il n'a pas pu avoir de traumatisme passé car il a déjà 5 mois 1/2 et on l'a eu à 2 mois et il était confiné avec ses congénère dans l'élevage et il n'était pas confronté à ce genre d'environnement. Le soucis c'est qu'avant il avait peur, on se disait que c'était normal car il découvrait ce nouvel univers mais ça ne progresse pas, au contraire, ça empire ...

    Ce n'est vraiment pas encourageant et je ne peux pas le laisser sans laisse dans un parc il fuirait à l'autre bout de la ville (car nous ne sommes probablement pas son point de repère pour ne pas avoir peur) il s'enfuit le plus vite qu'il peut loin de sa source de peur ...


    Merci pour vos conseils en tout cas.

    0
  • J'ai vu un article sur Yummypets qui pourrait vous aider yummypets.com/wellbeing/article/11549-les-solutions-face-a-un-chien-peureux

    1
  • Sophie

    ceci dit les balades en ville c'est pas pour tout de suite.... je pense que je vais laisser ça à mes parents un peu...

    Comme dit Elo finalement c'est pas une immersion complète, plus une forme de confrontation progressive. Je l'ai pas emmené voir des gens, c'est plus dans un espace ouvert avec des références sur lesquelles se caler (Mont Blanc et moi), on a vu des gens et peu à peu c'est lui qui a compris qu'il n'avait rien à en craindre.

    0
  • Sophie

    le BA de mes parents était un peu comme ça. Le moindre bruit à la maison et il faisait tout le tour en aboyant. Il aurait même était capable de me mordre quand je venais à la maison... En balade il ne profitait pas, restait constamment au pied sans rien renifler, il osait même pas faire ses besoins et attendait de revenir dans son jardin. quand j'ai eu Mont Blanc, que j'ai vu qu'ils s'entendaient bien, j'ai décidé de le prendre en main (il faisait mal au coeur à tout le monde mais personne ne bougeait). Je le prend une fois par semaine en balade dans un grand parc fréquenté juste ce qu'il faut. En quelques mois il va voir les gens, les chiens, il ose aller seul dans l'eau, profite de sa balade sans laisse trottinant à droite à gauche, et le plus beau : il n'aboie plus quand j'arrive et me fait presque des fêtes. Mes parents ont également constaté une différence le reste du temps, ils le sentent plus serein, il sursaute et aboie moins au chaque bruit ou chaque passant et ils commencent à lui laisser plus de liberté dans la maison pendant leurs absences (il était jusque là destructeur à cause du stress).

    0
  • Elo

    Hello,

    C'est compliqué comme situation, tu devrais voir ça avec un comportementaliste en méthodes positives : https://maps.google.fr/maps/ms?msid=200931435566635873629.0004ab01413369a22f176&msa=0&ll=46.346928,2.263184&spn=10.224163,26.784668&dg=feature


    Dans ce que tu as essayé, perso je ne vois rien de bon. L'ignorance ça ne l'aide pas car il est très stressé par la situation donc ça ne partira pas tout seul, le confronter à ses peurs/l'immersion c'est très mauvais (ce serait comme mettre quelqu'un d'agoraphobe au milieu d'une foule, ça ne fera que renforcer son angoisse !), le réprimander encore pire car ça rajoute encore du stress alors le chien n'a plus qu'une envie c'est de fuir.

    Il faut le désensibiliser en travaillant sur les distances et en faisant du contre-conditionnement. Trouve un comportementaliste qui sait faire du Behavior Adjustment Training, ça permettra à ton loulou de se rapprocher à son rythme et positivement de ce qui lui fait peur.


    Bon courage

    0
  • Indi-23

    Demander l'aide d'un comportementaliste je pence pour savoir d'ou vient ces peurs, il y a forcément une raison et le comportementaliste pourra surement vous aider


    0
  • Sophie

    les peurs ne viennent pas d'un problème de sociabilisation avec les congénères en effet, c'est qu'il n'a jamais été confronté à ce genre d'environnements ou alors (ou plutôt je dirais) qu'il a un très lourd passé lié à ce genre d'environnements. Pour moi c'est un chien traumatisé profondément par un évènement qui s'est produit à l'extérieur de son territoire (sa maison).

    Avez-vous essayé d'utiliser sa sociabilité avec ses congénères pour le promener dans un groupe de chiens ou l'emmener dans un club canin ?

    0

Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster une réponse.