Forum Trotteur Retour aux forums
Poser une question

Dressage incomplet chez le cheval, que faire ?

Bonjour,


une amie me laisse depuis peu monter sa jument afin de pouvoir balader ses 2 chevaux en même temps tranquillement. La jument est une trotteur de 12 ans, réformée des courses suite à blessure, qui a fait un peu de club mais seulement pour faire des balades. Autant dire qu'elle n'attend qu'une chose, s'éclater un peu. 


Elle ne connaît pas la carrière, elle m'a fait de bonnes frayeurs avec des départs de trot au quart de tour et à grande vitesse sans pouvoir contrôler quoi que se soit. En balade on la sent clairement plus à l'aise, mais son caractère revient vite dès que je la lance au trot, elle accélère quasi immédiatement et en moins d'une minute elle est au galop très rapide et s'arrête quand ça lui chante.... Ca va qu'elle cherche pas à désarçonner ou quoi, elle s'éclate juste profitant du fait que je suis là rien que pour elle, son copain étant tenu par leur proprio.


Comment faire pour un peu mieux la canaliser au moins en balade ? Comment lui faire comprendre les appels des rênes pour contrôler sa vitesse puis la faire stopper ? 

6
réponses
  • Sophie

    22/08/2017

    le problème n'est pas qu'elle ne part pas au trot, au contraire elle part au quart de tour, mais elle enchaîne aussi vite le galop sans ordre cette fois, et ne ralentis pas sous l'action des rênes. Elle comprend le ralentis et l'arrêt que quand elle est au pas. 


    On m'a proposé de travailler les déplacements au pas pour la canaliser et peu à peu augmenter l'allure en la félicitant bien entendu chaque fois qu'elle reste calme et qu'elle fait bien.

  • Sophie

    22/08/2017

    comment la faire arrêter ? Elle comprend l'action des rênes quand elle est au pas, elle est même nikel, mais une fois lancée sur un trot et un galop elle n'entend plus l'appel des rênes. Ca va que ça dure pas et qu'elle s'arrête d'elle-même avec un minimum de douceur, mais c'est quand même pas top quoi.
  • Sarah C.

    22/08/2017

    Bonjour, 

    dans un premier temps, ce serait bien de travailler un peu à pied et lui apprendre à céder à la moindre pression ainsi que l'arrêt d'urgence. Si elle a fait de la course (enfin ça dépend quelle discipline), ils apprennent aux chevaux à accélérés dès que l'on tire sur les rênes (d'ou le manque de réaction quand elle embarque). Après l'avoir travaillé à pied, de courte séance dans lesquelles tu lui apprendrais à ralentir avec ton corps, tes jambes et ta voix sans jamais s'énerver et être le plus calme possible même si elle ne comprend pas tout de suite. Les trotteurs sont conditionnés à aller toujours plus vite et à être "nerveux" et c'est très difficile de leur faire oublier ce qu'ils ont appris plus jeune mais comme ce sont des super chevaux, ils donnent tous ce qu'ils ont pour faire plaisir et essayer de comprendre leurs cavaliers ;) 

  • choco C.

    10/09/2017

    bonjour,

    a tu essayé avec un enrênement type rêne allemande ou gog ou martingal a anneaux car cela permet de pouvoir avoir une action plus soutenu sur le cheval et de le replacer afin de canaliser sa puissance mais il faut quand même avoir une main légère sur les rênes. nous reprenons les troteurs de réforme de cette façon afin qu'ils devienne des compagnons de ballade pour tous les cavaliers. voila bonne ballade.
  • Sarah C.

    19/09/2017

    Choco C : si je peux me permettre, pour moi c'est un peu cacher le problème de mettre un enrênement pour monter, je pense que réapprendre les bases à cette jument est une meilleure solution que de directement bloquer la jument et risquer de la braquer, non ? Je ne suis absolument pas contre les enrênements, j'en utilise très rarement à la longe mais j'ai tendance à préférer y aller en douceur et en coopération avec le cheval, plutôt que de l'obliger à se placer alors qu'elle n'est peut-être pas prête physiquement à travailler toute une séance en place. Ce n'est que mon avis et en rien une reproche sur votre façon de faire bien sur ;) 
  • Jacqueline B.

    24/09/2017

    Je ne suis pas cavalière, seulement maman au Poney Club. Ceci est toute fois ce qui m'est arrivée. On me mettait parfois sur une jument d'environ sept ans, qui n'avait jamais été dressée. Elle était très douce et gentille et en groupe faisait comme les autres chevaux, mais elle ne savait rien. Elle était petite sans être de taille poney; sa mère faisait partie d'un groupe qui faisait des expositions de dressage sans selle ni bride, et elle était très grande, donc  la jeune jument était une déception. Je la "montais" exclusivement au pas, pour la dégourdir quand le cavalier qui devait la monter pour une balade était en retard. Elle ne comprenait rien de l'équitation, elle "n'avait ni frein ni volant". J'en discutais avec quelqu'un qui ne la connaissait pas, et qui m'a suggéré de lui donner les signaux de dressage pour s'arrêter, me penchant vers l'arrière. La première fois que j'ai essayé cela, je me suis mise derrière la selle assise sur sa croupe avant qu'elle ne s'arrête. Je lui ai dit doucement que j'étais satisfaite, et la deuxième fois je n'ai pas quitté la selle avant qu'elle ne s'arrête. La troisième fois, j'avais à peine incliné mon dos. Elle avait une "bouche légère" comme on dit en anglais, et si on appuyait sur les rênes, elle bougeait sa tête, elle pouvait toucher mes bottes de sa tête sans changer de direction. Votre trotteuse a un caractère différent, mais il se peut qu'elle réagisse mieux si vous essayez de lui communiquer en changeant votre position au lieu d'employer les rênes. Et n'oubliez pas de lui indiquer tout de suite quand elle réagit de la façon espérée. Là aussi les animaux sont différents, que ce soit une carotte, une parole douce, une caresse, un rire...


Connectez-vous ou inscrivez-vous pour poster une réponse.

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok