Aujourd'hui découvrons ensemble le Cavage, discipline de dressage du chien truffier. Jean-Louis Brassat-Lapeyriere, Président de la Société Centrale Canine nous a fait part de son expérience dans ce nouveau sport qui met en appétit !

Pour l'amour de la truffe et du chien

Le mot « cavage » vient de l'instrument qui sert à déterrer les truffes, le « cavadou ». En effet, le cavage c'est le fait de rechercher ces fameux champignons !

 

Le Cavage est une activité toute naturelle très pratiquée dans les régions trufficoles. Le chien est un remarquable auxiliaire de l’homme dans la recherche du diamant noir. Après la truie, le chien est devenu indispensable par ses qualités olfactives inégalables, sa disponibilité et son aspect pratique pour l’amener où bon vous semble dans n’importe quel véhicule.

 

Depuis toujours, la truffe a été un produit rare et cher. Aujourd’hui de nombreux amateurs se sont lancés dans la plantation de chênes truffiers. La production augmente et là, le chien y trouve toute son utilité. Le coût toujours à la hausse de la truffe  a engendré une recherche encore plus pointue et seul le chien peut avoir ces capacités à effectuer une recherche précise et quasiment infaillible.

 

Les premiers concours pour chiens truffiers eurent lieu en 1970 en Dordogne. Très vite, le Lot et la Corrèze ont pris le relais, en y ajoutant un règlement. Mais il faudra attendre 1982 pour que le Comité de la Société Centrale Canine homologue le règlement officiel !

 

 

Des critères d'éligibilité à respecter

Attention, seuls les chiens inscrits au Livre des Origines Français (LOF) pourront voir leur résultat homologué ! Il n'existe pas de race de chiens truffier à proprement dites, mais certaines semblent plus performantes que d'autres : le Berger Allemand, le Labrador, le Caniche ou le Rottweiler par exemple.

 

Le chien truffier est un animal calme, obéissant et sociable. Il ne doit pas se laisser distraire par l'environnement extérieur, les autres animaux ou même un humain. Il doit aussi être endurant : une recherche peut durer jusqu'à 6h, sur du sol gelé. L'essentiel pour lui sera la présence de son maître, qui ne doit jamais être séparé de lui : ensemble, ils forment une équipe indissociable !

 

 

Des concours qui mettent flair et rapidité à l'honneur

Les concours de cavage mettent en valeur les techniques de dressage et ses épreuves s’inscrivaient forcément dans la logique des trufficulteurs qui voulaient obtenir un chien efficace et rapide.

 

Le but de l'épreuve est de trouver le plus rapidement possible 6 truffes dans un carré de 25m carrés. Des artifices sont parfois placés dans la zone pour plus de réalisme (un arbuste par exemple). Le chrono démarre quand le chien pose une patte dans le carré, et s'arrête quand il a trouvé toutes les truffes, ou au bout de 10min (temps maximum autorisé).

chien truffier en plein concours de cavage

Le chien n'a pas le droit de manger la truffe ou de traverser une autre « truffière ». Il doit signaler la truffe d'un coup de patte, et c'est ensuite son maître qui la récupère, à la main ou grâce à un outil (un seul autorisé). Il doit ensuite donner les truffes trouvées au juge : on peut courir pour rendre la dernière, chaque seconde compte ! 

 

 

Une réglementation stricte élaborée par la Société Centrale Canine

C’est quelques passionnés de truffes et de chiens, membres de la Société Canine de la Dordogne qui débutent en 1969 les concours de chiens truffiers et en écrivent le premier règlement. Le premier Championnat de France a lieu à Sorges en 1984. Je participe depuis le début à toutes les réunions de ce qui n’était pas encore la commission cavage où nous avons élaboré le règlement des concours de cavage.

 

Brassat-Lapeyriere est élu au comité de la SCC en Mai 2000 et dès lors lui revient la présidence de la commission cavage. Il lui tient à cœur de régir la commission pour être le garant de la bonne moralité de la discipline. Il souhaite que les qualités d’un bon chien truffier soient prises en compte dans le pointage des concours. Malheureusement l’accent est mis sur la rapidité donc sur le chronométrage pour trouver six truffes dans une truffière artificielle de 5m x 5m. 

 

Alors, il reprends la formule imaginée il y a 25 ans par notre ami Jean Pierre Van Cappel : faire concourir des chiens sur une parcelle de terrain beaucoup plus vaste sur laquelle peuvent (ou pas) se trouver des truffes naturelles. Là on peut examiner les qualités olfactives du chien, sa quête de terrain, son esprit d’initiative, la prise des émanations et leurs remontées vers la truffe. Pour Brassat-Lapeyriere c’est cela qu’il faut examiner et rechercher dans un chien qui doit être capable de « caver » toute une journée sous les intempéries. C’est donc le règlement de ce deuxième type de concours que la SCC a validé cette année.

cavage_sport_chien_truffier_2_01_2016

La commission cavage régit la discipline, adapte les règlements en fonction des problèmes qui émergent lors des concours, organise la formation des juges, planifie le calendrier des concours et prépare l’avenir de la discipline et nous travaillons sur l’utilisation des leurres car aujourd’hui le coût des truffes naturelles trop élevé pénalise l’organisation des concours.

 

Tous les ans 120 à 130 licenciés participent à la saison de cavage qui débute en juin avec la recherche de truffes d’été pour s’achever fin février ponctuée par les finales : Championnat et Coupe de France. Tout conducteur ou conductrice peut participer avec toutes races de chiens car tous nos compagnons sont aptes à la recherche de la truffe.

 

 

Le témoignage d'un passionné

Ayant fondé toute sa carrière sur la passion du chien, Jean-Louis Brassat-Lapeyriere nous fait part de son meilleur souvenir de concours : "Il m’est difficile de formuler ma plus grosse « trouvaille » Dans le domaine de la truffe. Je reste très modeste, ma plus grosse truffe découverte accuse 175 grammes sur la balance. A la remise des prix d’un Championnat à Sorges, le boulanger du village chanta la Marseillaise à Cappella, l’émotion m’étreint et je ne puis plus terminer mon discours."

 

Cet article vous a-t-il donné envie d'éduquer votre chien au Cavage ?

 

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Jacqueline L j'ai emilie qui me fait 2 voire 3 plaques sur le dos. je l'a met à la diete tt de suite que des croquettes régime obligatoire. c'est une nourriture trop riche bisous

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok