Ca y est, vous avez sauté le pas et avez décidé d’adopter un adorable petit chaton. Si son arrivée est attendue avec impatience par toute la famille, c’est un événement particulièrement stressant pour lui.

Bien préparer l'arrivée du chaton

L’âge idéal

Il faut attendre que le chaton ait au minimum deux mois avant de le séparer de sa mère. L’idéal étant entre 10 et 12 semaines, car même si le sevrage alimentaire commence vers un mois, elle continue par la suite son apprentissage (la propreté, ne pas mordre ou griffer, respecter l’Homme…). Si vous adoptez un chat sevré trop tôt, il risque d’être craintif, violent pendant les jeux voire parfois agressif. Si vous n’avez pas le choix, il vous faudra être encore plus vigilant sur son éducation.

Trouver un prénom 

C’est une décision à prendre avec toute la famille avant son arrivée. Pour trouver plus facilement, vous pouvez  choisir un prénom dont la première lettre détermine son année de naissance (le « M » pour l’année 2016), un système très pratique pour se rappeler facilement de son âge. Cela est d’ailleurs une obligation pour les chats de race inscrits au LOOF. Si toutes les fantaisies sont permises, optez de préférence pour un prénom court que le chaton pourra facilement mémoriser et identifier. Si le chaton est inscrit au LOOF, il portera également un nom de famille (celui de la chatterie où il est né).

blog_yummyoets_chaton_famille_05_2015

Un membre à part entière de la famille

Les accessoires indispensables

La caisse (ou le sac) de transport n’est pas le premier accessoire que l’on pense à acquérir pourtant, il vous servira dès le début afin de pouvoir ramener votre chaton chez vous en toute sécurité. Pensez à y glisser un coussin pour son confort et si possible un jouet qui lui appartient afin de le rassurer. Sachez qu’il est possible que le stress le fasse uriner, vous pouvez donc installer une serviette ou une alèse pour absorber au cas où.

L’achat d’un bac de litière est également indispensable. Préférez un modèle avec couvercle (maison de toilette), les chats aiment leur intimité. De plus, cela a l’avantage de dissimuler son contenu. En matière de litière, choisissez de préférence la même que celle utilisée par l’éleveur ou par sa famille d’origine, au moins dans les premiers temps. Et bien entendu, veillez à ce qu’elle soit toujours propre.

 Il doit également avoir ses propres gamelles d’eau et de nourriture installées à l’écart de son bac à litière et de votre lieu de repas.

Installez-lui au moins un ou plusieurs paniers ou coussins dans la maison à des endroits calmes protégés du froid et des courants d’air. Choisissez des modèles confortables et adaptés à la taille qu’il devrait avoir adulte. Ceux avec toit sont particulièrement appréciés, car ils leur fournissent un refuge efficace.

Un griffoir vous permettra de protéger vos meubles et tissus de ses petites griffes pointues.

Achetez ou bricolez-lui quelques jouets. Plumes, balles, bouchons, pelotes de laine, souris en peluche… Les chatons sont très joueurs et s’amusent d’un rien ! Outre l’aspect éducatif, jouer avec lui le stimulera et permettra de créer ce lien privilégié avec vous.

Pensez enfin à lui acheter des accessoires de toilettage (brosse, peigne), ainsi que les produits de soin et d’entretien de base (shampoing, nettoyant pour les yeux, etc).

Des papiers et vaccins en règle

L’acquisition d’un chaton est soumise à la législation. Si vous achetez un chaton, le vendeur devra vous remettre un certificat de vente, une carte d’identification et le pedigree LOOF pour les chats de race. Si vous adoptez un chaton abandonné, il vous faudra vous-même effectuer les démarches d’identification et lui faire poser une puce électronique par un vétérinaire.

À l’âge de deux mois, il devra par ailleurs recevoir ses premiers vaccins (Typhus, Coryza, et éventuellement Leucose). Une seconde visite s’impose à l’âge de trois mois pour les rappels et le vaccin contre la rage. La stérilisation (ou castration) peut être pour sa part réalisée dès les premiers mois après la naissance sans que cela n’ait d’impact sur sa croissance ou son comportement.

La stérilisation est bénéfique notamment pour les femelles puisqu'elle réduit considérablement les risques de développer des cancers de l'utérus et des mamelles.

blog_yummypets_chaton_veterinaire_05_2015

Ses premiers pas dans la maison

La venue d’un nouvel arrivant dans la maison est un moment excitant pour toute la famille, mais c’est également un grand moment de stress pour le chaton. Séparé de sa mère, de ses frères et de ses sœurs pour la première fois, il découvre un nouvel univers complètement inconnu. Il vous faudra donc le laisser prendre doucement ses marques.

Dans un premier temps, installez-le seul dans une pièce au calme, la porte de sa cage entrouverte, afin de le laisser sortir lorsqu’il sentira le moment venu. Certains chatons ne mettront le bout du nez dehors que lorsque la nuit sera tombée et la maison endormie. Soyez tout de même attentif lorsqu’il commencera à se balader partout. Les chatons sont très curieux et ne connaissent pas encore les dangers d’une maison. Pensez à bien fermer toutes les fenêtres et ouvertures vers l’extérieur.

Si vous souhaitez le laisser sortir dehors, attendez plusieurs mois le temps qu’il intègre que votre maison est désormais son nouvel habitat dans lequel il peut se réfugier en cas de problème. De plus, il faut absolument attendre que l’animal soit vacciné et identifié.

blog_yummypets_relation_chein_chat_05_2015

Faire les présentations

Laissez-le venir à vous, sans le forcer. Afin qu’il se familiarise avec votre odeur, placez un de vos vêtements dans son panier. Vous pouvez également l’amadouer en lui présentant des jouets, il ne résistera pas longtemps à l’appel du jeu. S’il ne faut pas le contraindre, il est par contre important de l’habituer à être manipulé petit à petit. En plus de renforcer les liens entre vous, cela pourra être utile pour des soins futurs.

Expliquez à vos enfants qu’un chaton n’est pas un jouet et qu’il doit être manipulé avec douceur. De même, apprenez-leur à respecter son indépendance, à ne pas le déranger pendant son sommeil et ses repas, à ne pas le caresser ou le porter contre son gré.

Si vous possédez d’autres animaux de compagnie, il vous faudra également préparer la rencontre. Les premiers jours, séparez les deux animaux en les mettant dans des pièces différentes. Inversez-les ensuite de place afin qu’ils prennent connaissance progressivement, et sans confrontation direct, de la présence de l’autre. Lors de la rencontre, essayez de vous tenir à l’écart, tout en étant tout de même prêt à intervenir rapidement si ça dégénère. Crachements et grognements sont tout à fait normaux dans ce genre de situation.

blog_yummypets_chaton_panier_05_2015

Des phéromones pour faciliter la rencontre  

Sachez qu’il existe des sprays contenant des phéromones afin d’aider les chats à s’accoutumer à un nouveau lieu ou à la présence d’un autre animal.  

De bonnes habitudes dès le départ

L’apprentissage des règles se fait durant les six premiers mois de la vie du chaton. Même s’il est plus difficile de se faire obéir d’un chat que d’un chien, vous réussirez, avec un peu de patience, à lui apprendre ce qu’il peut ou ne pas faire.

blog_yummypets_chaton_sofa_05_2015

Dès le début, apprenez-lui qu’il est interdit de griffer ou de mordre.

La propreté : la plupart des chatons sont propres très rapidement. Souvent, la mère leur a d’ailleurs déjà inculqué. Dans le cas contraire, soyez patient et n’hésitez pas à l’emmener dans sa litière après un « accident » pour qu’il comprenne que c’est bien à cet endroit-là qu’il doit faire ses besoins.

Si votre chaton a des problèmes de propreté, mettez deux à trois gouttes de javel dans sa litière. C’est une odeur qu’ils adorent !

blog_yummypets_chaton_litiere_05_2015

Savoir dire « Non » : grimper aux rideaux, griffer les murs et les canapés, mordre et griffer, voler de la nourriture, monter sur les tables… sont autant de petites bêtises que vous devez réprimander dès le début afin d’éviter qu’elles ne deviennent une habitude.

En général, il suffit d’un simple « Non ! » ferme et de détourner son attention en jouant avec lui. N’hésitez pas à le récompenser d’une caresse, d’un compliment ou de quelques croquettes lorsqu’il a bien agi, les chats y sont très sensibles. S’il persiste, vous pouvez essayer de lui envoyer un petit jet d’eau ou une boule papier pour qu’il cesse et comprenne que cela est interdit. Dans tous les cas, ne levez jamais la main sur lui ! Elle doit servir uniquement aux caresses et non pour punir. S’il continue malgré tout à s’acharner sur vos meubles, notamment lorsque vous vous absentez, sachez qu’il existe des répulsifs efficaces.

Le toilettage et les soins : Brossage ou nettoyage des yeux et des oreilles sont des soins qui devront être pratiqués régulièrement dès les premiers jours.

Vous accueillez un chaton chez vous ? Parlez-nous de votre expérience dans les commentaires.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.