Il existe deux mentalités d'éducation : soit on punit le chien pour une mauvaise action, soit on le félicite pour une bonne. La méthode qui émerge le plus ces dernières années est celle du renforcement positif.

Le but durant ces séances d'éducation est de créer un maximum de situations positives pour récompenser le chien. Il faut aussi lui faire comprendre quand il a fait quelque chose qu’il ne fallait pas, mais toujours de manière calme. Selon les principes de cette méthode il est de toute manière inutile de crier sur un chien.

Comment réaliser une séance d'éducation positive ?

Il doit y avoir autant de mots qu’il y a d’ordres et non de membres dans la famille. En associant un seul mot à un seul ordre, vous garantissez une bonne assimilation à votre chien.

L'intonation et le rythme de vos ordres feront la différence

Le choix du mot n’est finalement pas le plus important. Les chiens sont très sensibles à l’intonation et à la rythmique. Appliquez-vous alors à parler différemment en fonction du sentiment que vous voulez lui communiquer. Une intonation brève et sèche pour le réprimander (« NON ! ») et une longue et douce pour le féliciter (« c’est bieeeen !  / bon chieeeen ! / bravooo !»).

Il ne faut jamais hurler ou perdre son calme. Il faut déjà être maître de vous-même avant d’être maître de votre chien. De plus, un regard noir et ferme suffit amplement à lui faire comprendre votre ressenti. Vous pouvez même  annoncer les ordres en chuchotant, le chien vous entendra très bien.

Parfois, les chiens sont davantage sensibles aux sonorités telles que le son d’un clicker ou d’un claquement de doigt, d’un sifflement ou d’un sifflet à ultra-son. Si votre animal comprend mieux ainsi, n’hésitez pas à associer l’un de ces sons à l’ordre demandé. Il peut aussi être utile d’associer un geste à l’ordre pour pouvoir communiquer avec votre chien sans parler. Les enfants arrivent d’ailleurs mieux à reproduire un geste qu’une intonation.

L'utilisation des friandises

La méthode du renforcement positif utilise des friandises pour inciter l’animal à effectuer l’action demandée et pour le récompenser une fois qu'elle est effectuée, en même temps que vous le félicitez. Procurez-vous alors des friandises peu caloriques pour maintenir votre chien en bonne santé, il en existe des spécialement conçues pour l'éducation. Au fur et à mesure, vous supprimerez les friandises et votre chien vous obéira à la simple annonce de l’ordre.

Les ordres qu’il est conseillé d’enseigner à son animal dès son plus jeune âge sont : assis, coucher, attends, viens et la marche au pied.

En dehors des séances d'éducation

Quand vous grondez ou félicitez votre chien, il faut le faire immédiatement après son action. Ainsi, si vous surprenez votre chien en train de faire une bêtise, annoncez le son associé à votre mécontentement (par exemple « NON ! ») dans les deux secondes qui suivent, et toujours d’un ton ferme, mais calme, et sans crier. Incitez ensuite votre chien à exécuter une action positive comme par exemple s’asseoir ou se coucher et félicitez-le.

Pour éviter les situations conflictuelles, faites de votre mieux pour qu’il ne fasse pas de bêtises. La façon la plus simple est de ranger et de mettre hors de sa portée les objets que vous ne souhaitez pas voir abîmer comme vos pantoufles par exemple.

Faites-vous de l'éducation positive avec votre chien ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.