Un accident, une attaque ou encore un bruit sourd... De nombreux évènements peuvent traumatiser un chien. Mais que faire si mon chien a subi un traumatisme ?

Analyser le comportement de votre animal

Suite à un traumatisme, certains chiens peuvent développer des réactions démesurées face à leur environnement. Tout comme les humains, certains évènements dans la vie d'un chien peuvent être perçus comme particulièrement effrayants.

 

Un chien parfaitement équilibré peut changer du jour au lendemain, à la suite d'un traumatisme. Il peut aussi bien s'agir d'un accident, que d'une attaque ou encore d'un bruit extrêmement fort. Il sera alors désorienté et perdra ses capacités d'adaptation à l'environnement. Lors d'une promenade, par exemple, il ne jouera pas, il sursautera au moindre bruit et il pourra même tenter de fuir.

 

Un traumatisme peut entraîner de l'angoisse, des insomnies, des troubles de l'appétit, des troubles des fonctions digestives, une dépression ou encore une hyperactivité. On peut d'ailleurs parler de syndrome post-traumatique. 

 

Essayez d'observer le comportement de votre animal, afin de comprendre exactement ce qui ne va pas. Un chien stressé présente des symptômes facilement identifiables. Généralement, ses oreilles et sa queue sont rabattues et il a le regard fuyant. Néanmoins, le stress naturel est un état normal, qui se manifeste par une réponse physique à une situation inédite. Mais un chien qui présente un état de stress considéré comme anormal, réagira en sous-estimant ou en sur-estimant une situation.

 

Si vous constatez un mal-être général, il est nécessaire de consulter un vétérinaire afin de s'assurer qu'il n'est pas malade et d'en déterminer la cause.

 

Mon chien a subi un traumatisme : que faire ?

Il existe néanmoins des solutions pour aider son chien à surmonter ses craintes. Lorsque celui-ci se montre anxieux, il faut éviter de le caresser. Cela ne ferait que le conforter dans son comportement. En effet, votre attitude sera déterminante pour votre chien qui a subi un traumatisme. Elle peut aussi bien contribuer à diminuer les craintes de votre chien qu’à les augmenter. 

 

Si vous jugez que votre chien a subi un traumatisme, le meilleur moyen de l'aider reste de consulter un vétérinaire spécialiste du comportement canin. Vous pouvez aussi le rééduquer en le confrontant de manière répétée à une stimulation. Ses réactions excessives diminueront au fur et à mesure qu'il comprendra qu'il ne risque rien.

 

Dans le cas d’une phobie qui découle d’un traumatisme, l'animal devra être remis en confiance. Une des techniques consiste à passer un bon moment avec lui dans un endroit qu’il connaît en jouant avec son jouet préféré. Par exemple, confrontez-le à ce qui l’effraie, mais avant que le chien panique, détournez son attention avec le jouet. Il est important que la rééducation soit progressive.

 

À lire également : mon animal a changé depuis mon départ.

 

Votre chien a-t-il subi un traumatisme ? A-t-il réussi à le surmonter ?

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    FLORENT d Ma chienne a vécu l'abandon et l'adoption, j'aurai aimé ce type d'article il y a 2 ans ! Merci pour les informations.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok