Les maladies dentaires chez le chat ne sont pas si rares. Bien qu'ils n'aient pas de caries ou autres problèmes humains, ils peuvent être sujets au tartre et aux gingivites entre autres.

Les chats souffrent tôt ou tard de maladie parodontale dans la grande majorité. Les symptômes ne sont, en général, visibles que par une inspection de la bouche. Les symptômes les plus fréquents sont une mauvaise haleine, un dépôt jaunâtre voire brunâtre sur les dents, une inflammation et un saignement des gencives, des dents qui se déchaussent, une salivation excessive et un manque d'appétit suite à la douleur. Les difficultés pour manger ne surviennent que lorsque les maladies dentaires sont à un stade avancé.

Qu'est-ce-que la maladie parodontale ?

Il s'agit d'une maladie des tissus qui entourent la dent. La grande majorité des chats de plus de deux ans ont déjà eu une maladie parodontale.

Cette maladie se développe en différents stades.

Tous les jours, les dents se recouvrent de plaque dentaire. C'est une sorte de film qui est formé par des bactéries et des substances adhérentes. Il s'élimine en majorité lors du mâchonnement. Ce film sur les dents dépend notamment de l'alimentation de votre chat. En effet, les aliments humides ont plus tendance à coller aux dents, ce qui favorise la formation de plaque dentaire. À l'inverse, les croquettes, étant des aliments secs, vont exercer une action de frottement.

Si la plaque dentaire n'est pas éliminée, elle se transforme en tartre. Le tartre est une substance plus dure, d'une couleur jaune à marron.

Ainsi, la présence de ces bactéries peut provoquer une inflammation des gencives aussi appelée gingivite. Si cette inflammation continue, la gencive peut finir par se décoller autour de la dent et la dent peut finir par tomber.

Bien sûr, ce processus peut durer des années et n'est donc pas quelque chose qui arrive du jour au lendemain. La maladie parodontale est très douloureuse quand elle atteint un stade avancé. Sans compter les dégâts sur les dents, cette maladie peut avoir des conséquences beaucoup plus graves pour l'organisme.

En effet, une dent infectée est le point d'entrée pour d'autres bactéries qui, en passant dans le sang, peuvent se retrouver dans le coeur, les reins, le foie voire les poumons.

Surveillance et traitement

N'hésitez pas à faire examiner régulièrement les dents de votre chat chez votre vétérinaire qui pourra ainsi regarder l'état de ses gencives et surveiller la formation de plaque dentaire. Si elles sont prises à temps, les lésions peuvent être soignées mais après un certain stade, elles deviennent irréversibles.

Concernant le traitement, il commence par la suppression de la plaque dentaire et du tartre grâce à un détartrage qui peut éventuellement donner lieu à l'extraction de quelques dents. Cette opération a lieu sous anesthésie générale.

Une bonne hygiène dentaire

Vous pouvez brosser les dents de votre chat avec une brosse à dents à poils souples pour prévenir les problèmes dentaires.

Attention cependant, il vous faut utiliser un dentifrice spécial chat et non un dentifrice pour humain !

Si vous le pouvez, instaurez ce brossage de dents quand il est chaton, cela vous permettra de l'habituer dès son plus jeune âge. Un brossage une fois par semaine peut aider à diminuer la formation de tartre de 75%.


Bon à savoir :  
Si le brossage des dents est impossible avec votre chat, sachez qu'il existe d'autres solutions pour prévenir la formation de plaque dentaire et de tartre comme des aliments sous forme de friandises disponibles dans le commerce.

Le complexe "gingivite- stomatite"

Il s'agit d'une inflammation de toute la cavité buccale. L'inflammation est plus grave que pour la maladie parodontale puisque les gencives, les joues, la langue et même le palais sont atteints. Cette inflammation est spécifique aux chats suite à une réponse immunitaire inadaptée de l'animal.

Il existe différentes causes à ce complexe "gingivite-stomatite".

Tout d'abord, un virus, appelé le calicivirus, qui est responsable des ulcères au niveau de la langue et de l'arrière-bouche.

D'autres virus peuvent être responsables, comme le FIV, le FeLV (la leucose féline) ou encore l'herpèsvirus.

Des maladies peuvent aussi être à l'origine du problème comme l'insuffisance rénale chronique ou le diabète. Il peut aussi s'agir d'une maladie parodontale qui se serait étendue.

Parfois, la cause reste simplement inconnue.

Le complexe "gingivite-stomatite" chronique est une maladie très douloureuse et difficile à guérir. Tous les chats peuvent potentiellement développer cette maladie.

Donc n'hésitez pas à surveiller de près la santé des dents de votre chat. Veillez à bien mettre à jour ses vaccins et à lui donner une alimentation adaptée.

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    sandrine a moi je suis jamais arrivé à brosser les dents de mon Roméo. Et comme c'est un chat qui ne mâche pas et bien on est bon pour des détartrages réguliers. Mais au début nous avions un dentiste véreux et à cause du mauvais état de sa bouche il a attrapé une infection à l oeil. Et on a du lui extraire 2 dents. Là en juin il va au détartrage. Obligé. Mais comme y a une anesthésie ça me stresse toujours un peu.

    Alice C Mon chat à une gingivite- stomatite, après avoir pratiquer des injections d'antibiotiques tout les 3 mois pendant 1 ans, on va devoir lui enlever toute ses dents. Pauvre bébé.. ☹