Fondée en 2005, Groin-Groin se présente comme la seule association française qui se consacre entièrement aux cochons nains. Caroline, co-fondatrice de l'association, répond à quelques questions.

- Parlez-nous un peu de l'association Groin-Groin. Quelles sont ses principales missions ?

La mission d’origine de notre association est la protection des cochons de compagnie (cochon nains / vietnamiens). Nous luttons contre la désinformation dont ils sont victimes et les abandons qui en découlent.

70 % des familles vivant avec un cochon de compagnie finissent par s’en séparer !

un cochon et son bébé de l'association groin groin

Cette mission de départ a très vite débouché sur la réhabilitation auprès du grand public du cochon en général. Découvrir que cet animal - très mal considéré- est en fait très intelligent, très sensible et affectueux invite à questionner nos rapports ambivalents aux animaux : pourquoi certains ont droit au canapé du salon, alors que d’autres ne seraient bons qu’à remplir nos frigos ?
Nous proposons des missions d'informations sur comment s'occuper d'un cochon, un service d'adoption et de placement des cochons abandonnés sur toute la France, une gestion de petites annonces de placement, ainsi qu'une gamme d'accessoires et d'aliments pour faciliter la vie des familles vivant avec un cochon. Nous avons également un refuge en Sarthe permettant d’accueillir une trentaine de cochons vietnamiens mais aussi de ferme. On peut alors récupérer les cas urgents, les animaux non adoptables (vieux, malades ou traumatisés). Nous récupérons aussi d'autres animaux comme des chevaux, ânes, vaches...
Gros cochon allongé de l'association Groin Groin

- Comment avez-vous eu l'idée de créer Groin-Groin? Y'a-t-il eu un événement déclencheur particulier ou cela est-il le fruit d'un plus long processus de réflexion ?

L’événement déclencheur a été l’adoption d’une cochonne vietnamienne il y a 12 ans et l’absence totale d’information sur comment m’occuper d’elle. Afin de répondre à mes propres interrogations sur la nutrition, le comportement, l’éducation, la santé de ces animaux, fait un gros travail de recherche et  j'ai rencontré le Dr Hochet qui avait fait sa thèse de fin d’études sur les cochons nains. Nous nous sommes rendues aux USA afin de suivre des séminaires spécialisés. Parallèlement, nous commencions à recevoir pas mal de demande de personnes ayant besoin d’aide pour placer leurs cochons car ils n’en voulaient plus. Nous avons alors décidé avec le Dr Hochet de fonder l’association.

L’ouverture sur la place des animaux dans notre société est venue progressivement tout au long de ces années. J’ai arrêté de manger du porc puis la viande et le poisson.  J'ai décidé de changer radicalement de vie en m’installant à la campagne dans le but d’y ouvrir le refuge.

Les cochons de l'association Groin Groin

- Décrivez-nous votre journée type à Groin-Groin.

On est plusieurs membres actifs chez Groin Groin, on se répartit les taches.
Nadine qui vit loin du refuge gère les demandes d’adoption et les abandons, s’occupe d’interviewer les adoptants potentiels, de mettre les annonces en ligne et d’organiser les covoiturages. Elle répond aux nombreuses questions des gens par mails, au téléphone, ou via notre page Facebook.
Les personnes vivant près du refuge eux s’occupent des soins aux animaux : nourrissage plusieurs fois par jour (granulés, foin, fruit et légumes), nettoyage des enclos, bricolage (enclos, niches, écuries etc, paillage des boxes, des niches, aller-retour chez le vétérinaire, entretien des pâtures...
On s’occupe aussi des expéditions des articles et sacs d’aliments spécifiques que nous vendons via notre petite boutique en ligne.
Enfin, on s’occupe de toute la partie administrative liée à tout association. Et ça prend du temps !

- Concrètement, à quoi serviront les fonds gagnés grâce aux Beastie Blog Awards ?

Nous devons poser de la clôture dans une pâture de plus d’un hectare pour les animaux du refuge. Les fonds des Beastie Blog Awards vont nous servir à régler les factures de matériel de clôture. Ça tombe très bien car nous avons eu pas mal de frais liés aux soins d’une ponette et qui sort de 6 mois d’hospitalisation.

- Pour les internautes qui le souhaitent, comment peuvent-ils vous aider ? Par quel moyen peut-on vous contacter directement ?

Les internautes peuvent suivre et partager les publications de notre page Facebook, parrainer un animal du refuge, devenir adhérent, faire un don, venir faire du bénévolat au refuge.

Pour contacter Groin-Groin :
Site officiel
Page Facebook
Par mail : info@groingroin.org

A savoir : l'association Groin-Groin organise un weekend portes ouvertes les 7 et 8 juin. C’est l’occasion de venir visiter le refuge et rencontrer les bénévoles et les animaux ! Pour cela, il suffit d'envoyer un mail à clairecastellas@hotmail.com jusqu'au 31 Mai. Les repas vegan seront concoctés par deux chefs connus : Alice de lili's kitchen et Melle Pigut !

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.