Il existe de nombreux aliments toxiques pour votre chat, mais les substances toxiques ne sont pas cachées que dans les aliments. L'utilisation d'insecticide peut provoquer une intoxication à la perméthrine chez le chat.

Qu'est-ce que la perméthrine ?

Faisant partie des deux premières causes d'intoxication chez le chat, la perméthrine est une pyréthrine de synthèse.

Cette substance est utilisée comme insecticide et elle a pour but d'agir sur le système nerveux des insectes. Elle est utilisée depuis la fin du XXème siècle, notamment grâce à sa dégradation rapide et le fait qu'elle soit moins polluante que d'autres insecticides.

Elle peut être utilisée par vaporisation directement sur les vêtements, sur les moustiquaires, sur les mammifères (sauf le chat) et leur environnement.

Sa dose toxique par voie orale est de 200 mg par kilo. Par voie cutanée, elle est de 50 à 100 mg par kilo.

Voici une liste non exhaustive de produits pouvant contenir de la permethrine :

• Produits d’entretien et de traitement du bois.

• Produits insecticides : sous n'importe quelle forme (poudre, spray, liquide, fumigène…) et pour lutter contre n'importe quels insectes. Le célèbre "barrage à insectes" qui fait la gloire des émissions de télé-achat depuis plus de 10 ans est d’ailleurs fortement dosé en perméthrine.

• Produits insecticides professionnels, notamment ceux utilisés pour venir à bout des nids de guêpes.

• Médicaments pour traiter la gale.

• Médicaments pour traiter les poux et les lentes.

• Les traitements anti puces pour chiens : pipettes et shampooings.

Repérer une intoxication à la perméthrine chez le chat

La perméthrine attaque le système nerveux central en "épuisant" les cellules nerveuses, ce qui provoque la mort. Ainsi, chez le chat, vous pourrez observer différents symptômes dans les 24 premières heures.

Soyez vigilant si votre chat présente ces signes :

• hyperthermie,

• pupilles dilatées,

• hypersalivation,

• démarche peu sûre, mauvais coordination des membres,

• hypersensibilité des sens, tremblements involontaires des muscles,

• convulsions,

• troubles digestifs (vomissements, diarrhées ...),

• troubles cardio-vasculaire et respiratoire.

Sans traitement après apparition des premiers symptômes, des complications peuvent survenir et les dommages au cerveau peuvent être irréversibles.

Concernant les décès, ils surviennent dans 9 à 20% des cas et le pronostic va dépendre de la prise en charge. Plus l'intoxication est traitée vite et plus les chances sont favorables. La majorité des chats qui reçoivent un traitement s'en sortent sans séquelles.

Si vous remarquez des symptômes chez votre chat, contactez votre vétérinaire le plus vite possible.

Éviter une intoxication à la perméthrine chez le chat

Souvent, les intoxications à la perméthrine chez le chat sont dues à un produit antiparasitaire qui est à l'origine destiné au chien mais que les propriétaires utilisent sur leur chat.

Vérifiez bien que votre produit antiparasitaire porte bien la notion "chat" avant de l'utiliser sur votre félin. Si vous n'êtes pas sûrs, ne prenez pas de risques et demandez à votre vétérinaire. Méfiez-vous des pharmaciens et autres vendeurs qui pourraient vous vendre un produit pour chien en vous assurant qu'il n'y a pas de danger pour votre chat.

Certains propriétaires connaissant les risques de la perméthrine sur le chat ont quand même appliqué le produit sur leur félin en pensant que quelques gouttes ne représentaient pas un réel danger. Grosse erreur. Ne jouez pas avec la santé de votre compagnon.

Si vous avez un chien et un chat, tenez votre chat éloigné du chien pendant 6 à 12h quand vous lui faites un traitement antiparasitaire. En cas d'erreur ou de contact, lavez immédiatement votre chat pour retirer toute trace du produit sur sa peau et son pelage.

Source : 60 millions de consommateurs

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.