Le gouvernement bruxellois réfléchit à une politique pour le bien être de l'animal

Par le 16-07-2014 à 17:17

Depuis que l'animal a été reconnu comme un être vivant doué de sensibilité, la question du bien être de l'animal est au coeur des sujets dans le gouvernement bruxellois.

Les priorités du gouvernement sont multiples :

  • Interdire l'élevage d'animaux à des fins de production de fourrure
  • Renforcer le plan de stérilisation des chats afin de contrôler la surpopulation
  • Interdire progressivement les expériences sur les primates ainsi que de réduire au minimum les tests sur les animaux
  • Renforcer la réglementation concernant la vente des chiens et animaux exotiques
  • Durcir les sanctions concernant les maltraitantes envers les animaux ainsi que l'élevage clandestin

Michel Vandenbosch, président de GAIA, salue les mesures :

« L'accord du gouvernement bruxellois répond à bon nombre de nos préoccupations. »

Cependant, il estime que le travail doit également se faire sur le problème de l'abattage rituel sans étourdissement qui reste une préoccupation forte.

Crédit photo(s) : Yummypets

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok