Les dents surnuméraires chez le chien et le chat font partie des maladies et anomalies touchant la cavité buccale de l'animal. Mais de quoi s’agit-il, quelles sont les conséquences pour la santé de votre animal et quels sont les traitements possibles ?

Qu'est-ce que les dents surnuméraires chez le chien et le chat ? 

Il s’agit de la présence d’une ou de plusieurs dents supplémentaires par rapport au nombre normal de dents que possède tous les chiens ou tous les chats. En effet, chaque espèce possède un nombre de dents spécifique. Le chien possède 42 dents et le chat 30, quelle que soit leur race respective.

À quoi sont dues ces anomalies ?

Plusieurs causes peuvent être décrites :

  • Il peut s’agir tout d’abord, d’une anomalie congénitale. Il peut arriver qu’un individu naisse avec un nombre différents de dents que celui des autres membres de son espèce. C’est un cas relativement rare, et généralement cela ne touche qu’une ou deux dents.

  • Autre possibilité, votre chien peut avoir une succession de deux séries de dents de lait. En effet, tout comme nous, les chiens et chats possèdent tout d’abord des dents de lait (aussi appelées dents lactéales ou encore dents déciduales) qui vont tomber pour laisser place à des dents définitives. Cette seconde cause est rarissime et ne touche généralement qu’une ou deux dents.

  • Enfin, l’origine la plus fréquente est la persistance des dents lactéales après l’âge de 7 mois, âge auquel, normalement « la bouche est faite » (c'est-à-dire que l’animal n’a plus de dents lactéales). Cela touche particulièrement les chiens de petites races, et particulièrement les crocs.

Mais est-ce embêtant pour votre chien ou votre chat ?

Ces dents anormalement présentes dans la cavité buccale risquent fortement de déplacer la denture normale, pouvant même entraîner des blessures de la muqueuse buccale. Par ailleurs, cela augmente le dépôt de tarte. Pour les chiens de races, cette anomalie peut être motif de non-confirmation.

Que faire lors de dents surnuméraires ?

Si vous observez la présence de dents supplémentaires ou qui vous semblent déplacées cela nécessite une consultation chez le Vétérinaire qui suit votre animal. L’examen des dents se réalise aussi lors de la consultation pubertaire que votre Vétérinaire vous proposera lors de la première visite de votre chiot ou chaton.

Le traitement consistera très probablement en l’extraction des dents supplémentaires sous anesthésie générale.

Si les autres dents sont très déplacées, votre Vétérinaire pourra selon le cas vous proposer l’orthodontie. Il s’agit alors de placer des dispositifs métalliques et plastiques qui exercent des tractions sur les dents de façon à corriger leur orientation. Ces techniques ne sont pas toujours nécessaires, votre Vétérinaire saura vous conseiller.

La bouche de votre chien et de votre chat est sensible. Lors de la visite annuelle chez le Vétérinaire celui-ci l’examine de façon à prévenir et traiter les éventuelles maladies et anomalies dont elle peut être le siège.

Merci à l’ESAV (Ecole Supérieure d’Aide Vétérinaire) – Institut Bonaparte pour cet article !

logo de l'esav

Découvrez les formations aux métiers animaliers de l'ESAV.

Crédit Photo : Yummypets

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.