Depuis les graves tensions entre la Russie et le reste du monde suite à l'occupation ukrainienne, la Russie a interdit toutes importations de produits agro-alimentaires dans son pays.

Cette interdiction concerne tous les pays ayant mis en place des sanctions économiques envers la Russie car le pays est accusé de soutenir les séparatistes pro-russes en Ukraine. Cette décision, est pour Vladimir Poutine, un signe qu'il souhaite protéger les intérêts de la Russie.

Depuis le 7 août donc, il est impossible d'importer des produits étrangers et les premières victimes sont les pensionnaires du zoo de Moscou. Légumes, pommes, bananes, poissons... les animaux devront s'en priver. A moins que les gardiens réussissent à trouver une autre source d'approvisionnement.

"De manière générale, nous utilisions de la nourriture importée, c'est moins cher et les animaux préfèrent ça", a expliqué la porte-parole du zoo de Moscou, Anna Kachourovskaïa. "On examine les possibilités pour la remplacer, mais ça ne va pas être facile", a-t-elle ajouté.

Le Premier ministre, Dmitri Medvedev, a annoncé jeudi un embargo sur la plupart des produits alimentaires en provenance de l'Union européenne, des Etats-Unis, de l'Australie, du Canada et du Japon.

Crédit photo : KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Lisa U Le monde a des hauts et des bas mais la c'est le sou sol ...