Les moyens pour transporter un animal sont nombreux. Cependant, ils ne servent pas toujours l’intérêt de l’animal ou du propriétaire.

 

Nous vous informons ci-après sur les possibilités existantes pour les propriétaires. Outre la question d’un transport sûr, se posent aussi des questions concernant l’assurance, les aspects vétérinaires comme les premiers soins et les alternatives au trajet habituellement effectué en voiture. De plus, nous présentons plusieurs offres spéciales de différents prestataires, tout comme certaines entreprises particulièrement respectueuses des animaux. La variété des animaux de compagnie présentée ne se limite pas seulement aux chiens, aux chats et aux petits animaux (rongeurs, oiseaux, reptiles), mais concerne également les chevaux, les lamas et les amphibiens.

Avoir des animaux de compagnie implique de grosses responsabilités. Qu’il s’agisse d’un simple voyage ou d’un déménagement, vous en apprendrez ici plus sur le trans- port d’animaux, les destinations envisageables et les autres possibilités de prise en charge qui s’offrent à vous. 

 

Principes de sécurité en transport

 

Aucun texte de loi n’oblige le propriétaire d’un chien à l’attacher en voiture. Cependant, l’article R 412-64 du code de la route précise que :

Tout conducteur doit se tenir constamment en état et en position d’exécuter, commodément et sans délai, toutes les manœuvres qui lui incombent. Ses possibilités de mouvement et son champ de vision ne doivent pas être réduits par le nombre ou la position des passagers, par les objets transportés ou par l’apposition d’objets non transparents sur les vitres.

Le fait, pour tout conducteur, de contrevenir à ces dispositions est puni de l’amende prévue pour les contraventions de la deuxième classe, d’un montant de 35 euros (22 euros pour l’amende minorée). L’immobilisation du véhicule peut être prescrite dans les conditions prévues aux articles L. 325-1 à L. 325-35.

Pour le propriétaire, cela signifie que la taille et le poids de l’animal, ainsi que le volume du moyen de transport, sont les principaux aspects à prendre en compte en termes de sécurité. En tant que conducteur, vous êtes responsable de la sécurité et de la santé des petits passagers. Étant donné que la sécurité d’un animal dépend de nombreux facteurs, autres que la seule taille du chien, du lapin ou du cochon d’Inde, il n’existe pas de règles plus précises. Cependant, vous pouvez trouver dans le commerce des moyens adaptés à chaque situation, et pour toute tranche de prix. 

 

Vaccinations

 

Pensez toujours à vous protéger, vous-même comme votre animal, de maladies graves, en vous faisant vacciner. Ce système de prévention n’est certes nullement obligatoire en France, mais faire vacciner son animal de compagnie lui évite de contracter de terribles maladies et réduit fortement les risques de maladies infectieuses. Afin d’éviter toute épidémie, une population animale doit être vaccinée à 70 %, au moins.

Pour que les animaux domestiques ne soient pas vaccinés trop souvent, mais bénéficient tout de même de la meilleure protection possible, on différencie généralement deux types de vaccination.

Le premier regroupe les vaccinations essentielles, visant à combattre les agents pathogènes, qui représentent un danger constant pour l’animal et contre lesquels il doit toujours être immunisé.

Le deuxième regroupe les vaccinations secondaires, visant à protéger les animaux d’infections présentes dans des régions spéci- fiques, et pour lesquelles une vaccination est prescrite en prévision d’une éventuelle contamination.

Consultez votre vétérinaire pour faire le point sur les besoins propres à votre animal de compagnie.

Voici une liste des principales vaccinations nécessaires  : 

blog_yummypets_securite_et_protection_de_mon_animal_durant_son_transport_1_09_2015

 

En ce qui concerne les cochons d’Inde, les hamsters et les souris, il n’existe aucune indication pour la vaccination, étant donné que ces animaux se retrouvent rarement en extérieur et n’en ont donc pas besoin. De plus, il n’y a actuellement en France aucune vaccination adaptée aux cochons d’Inde. 

Si vous organisez des vacances à l’étranger, vous devez impérativement vous informer sur les conditions d’entrée relatives au pays de destination. De la vaccination à la demande d’une autorisation d’entrée, en passant par l’obtention d’un certificat de santé, les exigences varient considérablement d’un pays à l’autre. Si vous voyagez au sein de l’UE, vous profitez de règles majoritairement unifiées. Lors d’un voyage en dehors de cette zone, ou si vous passez par des pays appliquant des lois différentes, vous devez disposer :

  • D’une micropuce d‘identification
  • D’un passeport UE pour animaux (délivré par votre vétérinaire, il renseigne sur les vaccinations)
  • D’un vaccin antirabique à jour
  • Dans le cas de la Grande-Bretagne, de l’Irlande et de la Suède : règles sur le
  • Titrage d’anticorps de la rage
  • Dans le cas de la Grande-Bretagne et de la Suède : traitement contre le ténia
  • Dans le cas de la Grande-Bretagne : traitement contre les tiques

Ces règles concernent les chiens, les chats et les furets. Ces trois types d’animaux doivent être vaccinés contre la rage, car ils peuvent en être porteurs.

Si vous voyagez avec un cheval au sein de l’UE, cela n’implique pas beaucoup de formalités administratives. Outre le passeport pour équidés, dans lequel sont renseignés les vaccins effectués, vous avez également besoin d’un certifi- cat de santé. Dans l’Union européenne, vous êtes exempté des droits de douane. Cependant, si vous vous rendez dans un pays hors de l’espace Schengen, l’animal doit également être déclaré.

Dans le cas d’animaux de petite taille, des règles différentes s’appliquent en fonction de chaque pays hors zone Europe.

 

Dispositions d’entrée

 

En outre, vous devez prêter attention aux interdictions d’entrée dans quelques pays,
pour certaines races de chiens ou d’espèces animales. Il n’existe, à ce sujet, aucune règle commune à l’ensemble des pays de l’UE, chaque pays imposant ses propres interdictions. Vous devez chercher une destination adéquate, si votre animal entre dans l’une des caté- gories concernées. Voici un aperçu de quelques destinations et de leurs restrictions :

En Autriche :

Comme en Allemagne, chaque région a ses propres règles. De plus, des régulations spécifiques s’appliquent dans certaines villes et municipalités. Renseignez-vous, au plus tard sur place, au sujet des chemins de randonnée et des municipalités par lesquelles vous passerez.
Il est probable que vous ayez à mettre laisse et muselière à votre chien sur votre trajet.

En Suisse :

Les chiens peuvent rester sans laisse la plupart du temps. Celle-ci est uniquement requise dans des zones habitées ou sur des sites naturels protégés. Veuillez noter que les animaux, aux oreilles ou à la queue coupées, ne sont acceptés sur le territoire que pour un séjour de courte durée.

En Allemagne, sont interdits :

  • Pit Bull Terrier
  • Staffordshire Terrier
  • American Staffordshire Terrier
  • Bull Terrier

Au Danemark, sont interdits :

  • Bouledogue américain, Pitbull terrier, Staffordshire Terrier
  • Boerboel
  • Argentin Dogo
  • Fila Brasileiro
  • Kangal
  • Berger du Caucase, de Russie méridionale et d’Asie centrale
  • Charplanina
  • Berger de Bosnie-Herzégovine et de Croatie
  • Tosa Inu

Les chiens sont tolérés en laisse sur les plages, du 1er avril au 30 septembre.

Aux Pays-Bas, est interdit :

  • Pitbullterrier

En Italie :

Ce pays ensoleillé accueille de manière générale tous les touristes et leurs compagnons à quatre pattes. Vous devez cependant vous renseigner avant le départ sur les conditions propres au lieu de vacances choisi, les villes et les municipalités pouvant imposer certaines interdictions. 

En Grande-Bretagne, sont interdits :

  • Argentin Dogo
  • Fila Brasiliero
  • Tosa japonais
  • Pitbull terrier

En Irlande, sont interdits :

  • Argentin Dogo
  • Fila Brasileiro
  • Pitbull
  • Tosa Inu

Les chiens sont tolérés en laisse dans la plupart des parcs. Si vous prenez les transports en commun avec votre compagnon à quatre pattes, vous devez disposer d’une cage de transport.

En Norvège, sont interdits :

  • Pitbullterrier
  • Tosa Inu
  • Argentin Dogo
  • Fila Brasiliero

Attention : les chats-léopards ne sont pas non plus tolérés en Norvège !

En Hongrie, sont interdits :

  • Chiens de combat en général et chiens issus de croisements

Pour entrer dans un restaurant avec votre chien, il faut d’abord demander l’autorisation au propriétaire. Les animaux sont généralement tolérés sur les terrasses ou dans les bars en plein air. Les chiens ne sont jamais admis dans les magasins, sauf dans de rares boutiques pour animaux. 

 

Assurances

 

Les nouvelles expériences et découvertes font partie des aspects enrichissants d’un voyage. La manière dont les animaux de compagnie réagissent à des événements est parfois inattendue. Les chiens, les chats et les chevaux sont certes habitués au style de vie humain, mais ils perçoivent les choses différemment et peuvent être imprévisibles. Il est plus sage de se munir d’une assurance santé et d’une assurance responsabilité civile.

SantéVet, le spécialiste de l’assurance santé chien, chat et nouveaux animaux de compagnie, propose entre autres une série de formules, qui couvrent à la fois accidents et maladies, et dont le montant ne varie pas en fonction de l’âge de l’animal, mais seulement en fonction de sa race et de son type. En plus de rembourser les médicaments sur prescription, SantéVet propose un forfait prévention, qui consiste en une certaine somme d’argent, renouvelée chaque année, et destinée à couvrir quelques frais non pris en charge par l’assurance.

En cas de voyage à l’étranger, vous bénéficiez d’une d’un remboursement systématique des frais de vétérinaire, quelle que soit la formule choisie.

En option, vous pouvez également bénéficier d’une assurance responsabilité civile, obligatoire pour les chiens dits “d’attaque” ou de “défense”. Celle-ci vous assure une prise en charge des dommages, corporels et matériels, que pourrait causer votre chien. Pour contracter une assurance quelle qu’elle soit, votre chien doit être âgé d’au moins 2 mois et de 5 ans tout au plus. Les démarches pour obtenir une telle assurance doivent être faites au plus tard au moment de partir en voyage. 

 

Téléchargez le dossier complet "Voyager avec des animaux de compagnie" sur Vendezvotrevoiture.fr

 " ICI "

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok