Les allergies alimentaires chez le chat peuvent s'exprimer de différentes façons comme des diarrhées ou des vomissements voire même des démangeaisons et des lésions plus importantes.

Des perturbations du système digestif

Chez les humains, les symptômes d'une allergie alimentaire peuvent survenir très rapidement. Pour le chat, ceci est différent. Nous pouvons tout simplement passer à côté de ces symptômes, car ils sont peu visibles. Même si nous apportons à notre animal toute notre attention.

Ainsi, nous ne nous apercevons pas toujours que notre chat fait une allergie alimentaire. D'ailleurs, c'est bien souvent lorsque la situation se dégrade que les symptômes sont bien visibles.

Le symptôme principal des allergies alimentaires chez le chat est souvent une diarrhée qui apparaît brutalement ou qui s'installe de manière chronique. Vous pouvez aussi chercher s'il y a une présence de lésions cutanées.

Il faut noter qu'environ un tiers des chats souffrant de diarrhées voit son état s'améliorer rapidement grâce à un régime hypoallergénique mis en place par le vétérinaire. Concernant les symptômes gastro-intestinaux, l'amélioration est souvent très rapide, généralement dès 48 heures !

Cependant, pour les lésions cutanées, il faudra être patient. En effet, les résultats peuvent apparaître après plusieurs mois.

Il est également important de savoir que généralement, la plupart des chats détiennent une forte intolérance au lactose, qui n'est autre que le sucre contenu dans le lait. Effectivement, bon nombre de propriétaires pensent que donner du lait à leur chat adulte est une source de bien-être et de plaisir pour ce dernier. Mais il n'en est rien ! Car même si celui-ci ne refusera pas une petite lichette de lait dans sa gamelle, son organisme, lui, aura beaucoup plus de mal à l'assimiler. Cependant, le lactose n'est malheureusement pas le seul aliment susceptible de provoquer des allergies alimentaires chez le chat...

L'intestin en cause des allergies alimentaires chez le chat

Les chats adultes et séniors sont plus facilement sujets aux allergies alimentaires ainsi que certaines races comme le Siamois par exemple. Il est important de savoir qu'il existe un certain délai entre l'ingestion de l'allergène et la réaction par le corps. Ce délai est très variable et il peut aller de quelques minutes à plusieurs jours et parfois même quelques semaines.  Aussi, un chat qui, plus jeune, tolérait un aliment, peut parfaitement développer une intolérance en prenant de l'âge. En effet, la disparition de certaines enzymes produites dans son système digestif peut fragiliser son organisme et ainsi provoquer des réactions à certains aliments.

Les réactions immunitaires face à l'allergène se font donc généralement au niveau de l'intestin. Ces réactions donnent lieu à des symptômes digestifs et cutanés. Ainsi, via les aliments thérapeutiques prescrits par votre vétérinaire, vous pourrez apaiser votre chat. Pourquoi ces aliments sont-ils hypoallergéniques ? Parce que les protéines sont en général hydrolysées dans ce type d'alimentation. Celles-ci sont réduites en toutes petites fractions ce qui ne déclenche plus d'allergie. Souvent les protéines sélectionnées pour les alimentations hypoallergéniques ont de grandes qualités de digestibilité.

Vous pouvez aussi réaliser vous-même les rations ménagères de votre chat en suivant scrupuleusement la prescription diététique du vétérinaire.

Vous devez particulièrement faire attention à bien apporter toutes les vitamines, acides aminés et autres éléments qui sont indispensables pour l'équilibre de votre chat. En effet, il est assez difficile de réaliser soi-même la ration ménagère de son chat. Et il serait dommage de créer des carences pour une allergie dont vous avez la solution. Si l'allergie de votre chat n'est pas alimentaire, d'autres sources seront alors recherchées comme les puces, les acariens et même la fumée si votre chat vit dans un environnement de fumeurs.

allergies alimentaires chez le chat

Les lésions cutanées à repérer en cas d'allergies alimentaires chez le chat

Si vous remarquez que votre chat se gratte frénétiquement la tête ou l'encolure à tel point qu'il en perd ses poils ou qu'il se griffe, votre premier réflexe doit être de consulter votre vétérinaire. Pensez également à faire l'inventaire des aliments que votre chat a pu manger récemment.

Le prurit (la sensation de démangeaison) est très désagréable pour votre chat qui ne peut pas s'empêcher de se gratter. Des lésions importantes peuvent rapidement apparaître en moins de 48h. Il sera donc nécessaire de soulager d'urgence votre chat.

Parfois, les allergies alimentaires peuvent donner lieu à des lésions cutanées avec peu de démangeaisons comme le complexe granulome éosinophilique qui se présente souvent sous forme de plaques suintantes sur l'encolure et l'abdomen. Elle peut aussi se présenter sous la forme d'une lésion sur la lèvre inférieure qui ne semble pas affecter le chat. On parle souvent d'ulcère atone mais bien que le terme paraisse barbare, ils sont facilement traitables et disparaissent assez vite.

Le chat peut aussi présenter une perte de poils discrète sur la ligne centrale de la queue.

Les allergies alimentaires chez le chat : que faire ?

Même si chaque chat est unique, et que par conséquent sa sensibilité aux allergies est différente, il existe tout de même quelques règles à respecter. Tout cela dans le but d'éviter les désagréments des intestins fragiles. Par exemple, il est fortement conseillé de fournir à votre animal une alimentation contenant peu de sources de protéines différentes. Idéalement, des aliments contenant deux sources de protéines digestes (par exemple de la dinde, du poulet). Cette alternative évite en effet une surcharge en protéines qui pourrait fragiliser l'organisme de votre animal sur le long terme.

Enfin, nous vous rappelons tout l'intérêt de consulter votre vétérinaire au moindre doute. En effet, l'ensemble de ces symptômes, isolés ou non, peuvent également correspondre à d'autres pathologies. Le vétérinaire confirmera ou infirmera si les symptômes de votre animal coïncident bien avec une allergie alimentaire. Suite à cela, votre professionnel de santé vous accompagnera pour mettre en place un régime d'exclusion. Cette pratique consiste à éliminer pendant une douzaine de semaines les sources de protéines. Car ce sont les protéines qui contiennent bien souvent le plus d'allergènes. Pendant cette période, il faudra également veiller à ce que votre animal ne sorte pas trop afin qu'il ne se nourrisse pas ailleurs.

Après ce régime, le vétérinaire vous demandera de réintégrer une par une les protéines habituellement données, afin de pouvoir déterminer lesquelles sont sources d'intolérance ou non.

Aussi, si une allergie est détectée, pas de panique ! Le plus important est de connaître l'origine du problème afin de pouvoir s'y adapter. De nombreuses marques d'alimentation féline proposent aujourd'hui des produits adaptés aux chats allergiques.

Et vous ? Votre chat a-t-il déjà eu des allergies alimentaires ?

Qu'avez-vous fait ?

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    jean michel g le vétérinaire a détecté une allergie alimentaire à Izzy, elle a des lésions au niveau du cou, derriere les oreilles et à coté de l'oeil, ça fait 4 semaines qu"elle est soignée mais je ne vois pas le bout! quelques plaies se sont refermées mais celle au niveau de l'oeil semble s'envenimer. on va devoir retourner chez le véto une nouvelle fois ce sera la 4ème fois en 4 mois pour la meme chose. je lui désinfecte encore matin et soir ses plaies, mais vraiment j'ai peur de la suite. Elle est au régime croquettes hypo-allergéniques aussi. bonne soirée

    Jacqueline C Je serais à votre place, je changerais de vétérinaire, c'est comme pour les humains, vous avez de bons, je ne dirais de mauvais, mais de moins bons docteurs, pour les animaux, c'est la même chose, je me permets de vous donner ce conseils, je l'ai moi-même expérimenté et j'ai eu de bons résultats, il faut pas toujours ce fier à un seul avis quand vous voyez que les solutions que votre véto vous a données ne sont pas bonnes, parfois certains véto pratiquent ce genre de traitements pour vous faire revenir, cela fait des consultations supplémentaires... mon conseil : changer de véto, renseignez-vous auprès de personnes qui ont des animaux pour savoir quel est le véto le plus sérieux, même si cela doit vous faire changer de ville... croyez-moi , vous y gagnerez.. Bon courage, et donnez-moi des nouvelles, MERCI