Quand vous vous occupez de votre chat, en le caressant ou en lui donnant à manger, vous pouvez en profiter pour l'examiner afin de détecter des signes éventuels de maladie. 

En effet, les chats cachent leur faiblesse, et ils sont très doués pour cacher leur maladie. Mais ne vous inquiétez pas, vous pouvez garder votre chat en bonne santé en suivant ces quelques conseils. 

 

Chat en bonne santé : faire les vaccins de son chat

Garder son chat en bonne santé passe par une étape indispensable, les vaccins. Les vaccins sont surtout indispensables si votre chat va en extérieur. 

 

En France, les chats sont en général vaccinés contre le coryza, le typhus, la leucose féline, la chlamydiose et bien sûr, la rage. 

 

Bien qu'il existe un vaccin efficace contre la leucose féline, il n'en existe cependant pas contre le FIV et la PIF (péritonite infectieuse féline) à l'heure actuelle. 

 

Votre chaton peut être vacciné dès 7 semaines. C'est la primo-vaccination. Le rappel des vaccins est à réaliser tous les ans. 

 


Votre vétérinaire pourra vous conseiller sur le protocole qui sera le mieux adapté pour votre chat et votre lieu de résidence. Par exemple, si votre chat vit seulement en appartement, vous pouvez très bien vous contenter de le vacciner contre le typhus et le coryza. Par contre, si votre chat peut sortir à l'extérieur, il sera recommandé de le faire vacciner contre la leucose féline. De plus, si il sort, pensez à le faire castrer ou stériliser dès 8 mois. En effet, le chat castré se bat moins avec les autres chats. Il a donc moins de risque d'être contaminé par le virus FIV (Sida du chat) via griffures ou morsures. 

 

Si votre chat provient d'un endroit à risque, c'est-à-dire un chat errant, des collectivités, des associations de protection animales, il vous sera recommandé de réaliser des tests sanguins afin d'éviter une surprise très douloureuse. Dans le cas où vous avez un budget serré, commencez par faire vacciner votre chat sans vous préoccuper des tests sanguins. Si votre chat est déclaré "séropositif", sachez que de nombreux chats dans cette condition vivent de nombreuses années sans aucun symptôme, voire qui ne déclenchent jamais la maladie. 

 

La prévention contre les parasites

Un des premiers réflexes  que vous devez avoir est de vermifuger régulièrement votre chat. 

 

Pour les chatons, dès quatre semaines, vous devez le vermifuger tous les mois jusqu'à sept mois puis deux fois par an au minimum (tous les 6 mois). Le mieux étant de le vermifuger quatre fois par an, à chaque nouvelle saison. Si votre chat a des puces, vous devez obligatoirement vermifuger votre chat. 

 

Les puces sont porteuses de larves de ténias que le chat peut ingérer en se toilettant. Vous devrez donc réaliser deux vermifugations avec un mois d'intervalle pour supprimer le parasite. 

 

Lutter contre les puces n'est pas chose facile mais ce n'est pas à négliger. Vous pourrez trouver des produits anti-puces sous différentes formes comme des pipettes, des sprays, des colliers ... La pipette reste la forme la plus facile pour appliquer l'anti-puce. Il suffit juste d'appliquer le produit entre les omoplates en écartant bien les poils. 

 

Plus de conseils anti-puces dans notre article Protéger son chat des puces

 

Garder un chat en bonne santé : l'entretien du chat

Pour le chat de gouttière, il n'y a pas beaucoup d'entretien à réaliser. Les vaccins, les vermifuges, une alimentation adaptée et des traitements anti-puces et anti-tiques suffisent. Pensez juste à le brosser régulièrement surtout pendant la période de mue. 

 

Pour les chats à poils longs, vous devez, en plus de ce qui a été évoqué plus haut, effectuer un brossage régulier, quasiment quotidien. C'est quelque chose à prendre en compte avant d'acheter un Persan par exemple. Vous devrez aussi peut-être nettoyer tous les jours les coins de ses yeux afin d'éviter une coloration disgracieuse sur les poils. 

 

Surveillez l'alimentation de votre chat

En effet, la santé de votre chat va passer par une bonne alimentation. Jusqu'à un an, préférez choisir des repas adaptés à la croissance du chaton

 

Concernant le chat adulte, vous pouvez varier son alimentation en alternant avec de l'alimentation humide et des croquettes. Cela permet de varier les odeurs, les saveurs et les textures car n'oubliez pas que votre chat est un fin gourmet. De plus l'alimentation humide va apporter l'hydratation à votre chat qui a tendance à ne pas boire suffisamment. Cela va donc stimuler son fonctionnement rénal. L'alimentation humide augmente aussi la durée du repas et favorise la satiété et elle est également très riche en protéines. 


Les symptômes à surveiller

Dès que vous remarquez un comportement inhabituel de votre chat, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire. Cependant voici une liste de choses à surveiller pour vérifier la bonne santé de votre chat. 

  • Surveillez son poids et ses variations.

  • Ses oreilles doivent être propres, sans cérumen épais marron ou noir, ni mauvaises odeurs.

  • Ses yeux doivent être brillants, propres et ne pas présenter de rougeurs, d’écoulements ou d’irritation apparente.

  • Son nez doit être humide. Sans écoulements, ni croûtes dans les narines.

  • Vérifiez que votre chat n'est pas une mauvaise haleine. En effet, c'est un signe de problèmes dentaires, digestifs ou rénaux.

  • Le pelage doit être épais et brillant, sans poils cassés. Pas de pellicules, ni de puces, ni de zones dépourvues de poils, ni d'irritations. 

  • Assurez-vous que votre chat n’a pas de diarrhée ou de constipation et que ses selles ont une couleur et une consistance normales.

  • Si votre chat commence à beaucoup boire, consultez votre vétérinaire.

 

Nous espérons que ces conseils vous seront utiles !

N'hésitez pas à donner votre propre expérience de vie avec votre chat. 

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok