74 coups de fouets et une amende pouvant aller jusqu'à 100 millions de tourans (soit 3 000€), c'est ce qu'encourent les personnes qui oseraient posséder un chien en Iran. Considéré comme impur par les extrémistes religieux, le cas du chien en Iran inquiète les défenseurs des animaux.

Avoir un chien en Iran est vu comme un acte de rébellion contre les extrémistes

Un projet de loi a été présenté au Parlement iranien, qui est dominé par les conservateurs, afin de punir les personnes possédant ou s'affichant avec un chien. Les motifs invoqués sont les supposés risques sanitaires auxquels un chien exposeraient la population. En effet, le texte de loi indique que "marcher et jouer avec des animaux tels que les chiens et les singes en plein air et dans des lieux publics est nocif pour la santé et la paix des autres personnes, en particulier les enfants et les femmes, et est contraire à notre culture islamique".

Posséder un chien en Iran est également perçu comme un acte de rébellion envers le pouvoir qui voit en sa domestication une volonté d'imitation de la culture occidentale.

Ce texte de loi viserait donc à punir les personnes qui possèdent ou qui se promènent avec un chien. Il exempte toutefois les personnes utilisant les chiens dans un cadre professionnel comme les policiers, les agriculteurs, les chasseurs et les bergers. Il vise plutôt les chiens en Iran qui vivent en ville notamment dans les quartiers aisés de Téhéran où les habitants s'en entichent depuis une dizaine d'années, malgré la réprobation de la police de la vertu.

Des chiens abandonnés en forêts ou placés dans des zoos

Le projet de loi stipule, qu'une fois confisqués, les chiens seraient ensuite envoyés dans des zoos ou en forêts. Evidemment, des chiens qui ont toujours connu l'homme ont peu de chance de survivre à l'état sauvage. Pour ce qui est des zoos, on n'ose imaginer les conditions dans lesquelles les chiens sont gardés dans un pays où le pouvoir en place considère que le caresser ou entrer en contact avec leur salive est impur.

8 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    JULIE N ils ont peur de copier les occidentaux donc ils font tout le contraire.. c est puéril. Il serait temps qu'ils réfléchissent par eux même et écoutent leurs bon sens plutôt que se référer au passé de leurs culture... la culture c bien mais il faut s en inspirer pour évoluer et non rester bloquer dedans. Je suis heureuse de ne pas être Iranienne.

    JULIE N et je me suis renseignée sur des sites : le coran ne parle en aucun cas d 'interdiction d'avoir, d'approcher ou de toucher des chiens . Ils sont considérés comme sales dans des hadiths. Les prophètes disent ce qu'ils veulent malheureusement