S'il fallait encore un exemple pour prouver l'extrême fidélité  des chiens, voici l'histoire de Roméo et Juliette. Deux chiens inséparables qui sont restés ensemble durant trois jours avant que quelqu'un leur vienne en aide.

Victimes de la cruauté des hommes

Roméo, un setter croisé, a servi de véritable cible humaine à une personne qui tiré sur lui 38 fois avec un fusil à plombs, sur l'île de Zakynthos (Grèce). Laissé pour mort dans un fossé rempli d'eau, il serait sans doute mort si sa fidèle compagne Juliette (logique) n'était pas restée à ses côtés. Durant trois jours, elle reste près de lui, sans se nourrir et aboie pour alerter les passants. Il aura fallu attendre tout ce temps pour qu'une personne s'arrête enfin et amène les deux chiens chez le vétérinaire.

La renaissance

Après avoir été soignés et recueillis par une association locale, Roméo et Juliette ont été pris en charge par la Holbrook Animal Rescue, une association britannique. Grâce à une collecte de fonds, les deux inséparables ont rejoint l'Angleterre.

Aujourd'hui, Roméo va beaucoup mieux. Il coule avec Juliette des jours heureux au refuge, sans se préoccuper des autres chiens. La présence de l'autre leur suffit pour être heureux.

Laura Santini, une employée du refuge britannique. a déclaré : "Je pense qu'ils étaient amis avant l'accident. Il est très rare que deux chiens qui ne se connaissent pas deviennent à tel point inséparables. Je pense qu'ils ont vécu ensemble. C'est l'une des histoires les plus mignonnes dans lesquelles j'ai été impliquée".

Le petit couple est proposé à l'adoption. Il ne devrait pas encore rester très longtemps au refuge vu l'engouement suscité dans le pays après la révélation par les médias de leur histoire hors du commun.

Source photo : Holbrook Animal Rescue

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Cathy M Merveilleux l'amour entre Romeo et juliette :-)

    Moricette S Super j'espère qu'ils trouverons de bons maîtres !