Passionné par les animaux, David Volpi s'est lancé comme mission de réveiller les consciences sur la cause animale via sa BD "Sentience". Il compte reverser la moitié de ses droits d'auteur à des associations animales.

Yummypets : Vous préparez un projet de BD intitulé "Sentience". Que signifie ce mot ?

David Volpi : C’est un mot anglais à l’origine qui désigne la capacité de ressentir et d’éprouver des émotions. Le concept de "sentience" est central en éthique animale car un être sentient, homme ou animal, ressent la douleur, le plaisir et diverses émotions. Cela lui confère une perspective sur sa propre vie, des intérêts (éviter la souffrance, vivre une vie satisfaisante etc…), voire des droits (à la vie, au respect…). Ces intérêts et ces droits impliquent l'existence de devoirs moraux de notre part envers les autres êtres sentients.

Yummypets : Comment vous est venue l'idée de faire une BD sur la cause animale et la conscience des animaux?

David Volpi : Bien qu’étant un grand ami des bêtes, je ne me suis réellement intéressé à la cause animale qu’après avoir visionné une vidéo « choc » sur Internet, sur les conditions d’élevage notamment. Cette vidéo a été un véritable déclic. Suite à cela, j’ai effectué de nombreuses recherches et ce que j’ai découvert m’a terrifié. Bon nombre d’animaux vivent un véritable enfer au quotidien… J’ai depuis totalement changé mon mode de consommation. Aujourd’hui, j’aimerai donc tenter de faire évoluer les esprits. Avec tout ce qu’il peut se passer aujourd’hui, entre l’expérimentation animale, l’élevage industriel, le trafic d’animaux… Il m’apparaît comme essentiel de dévoiler certaines vérités et d’impliquer les futures générations. Evidemment, tout cela n’aurait jamais vu le jour sans le talent de Tyef, illustrateur indépendant et auteur de bandes-dessinées. Son dessin m’a tout de suite convaincu car il permet de s’adresser au plus grand nombre grâce à un trait réaliste et universel.

Yummypets : Vous êtes-vous inspiré d’œuvres existantes ?

David Volpi : A ma connaissance, seule la BD « Des animaux et des bêtes» de Bebb traite directement de la maltraitance animale et du point de vue de l’animal. A proprement parler, je ne me suis pas inspiré de son œuvre mais je veux dénoncer, tout comme lui, les actions de l’homme envers les animaux. J’ai surtout puisé mon inspiration dans toutes les BDs ou films que j’ai pu voir auparavant. J’ai emprunté un plan par ci, un autre par là… De plus, le genre science-fiction me passionne depuis  toujours. Il permet notamment de repousser les limites de notre imagination et de proposer des histoires captivantes.

Yummypets : Quel est votre rapport personnel aux animaux? Votre regard sur eux a-t-il changé depuis le début de votre projet?

David Volpi : Je me suis toujours senti proche des animaux, d’une manière empathique je veux dire. J’ai toujours eu l’impression de ressentir ce que l’animal peut ressentir comme la tristesse, la joie, l’ennui, la peur… Aussi, il était surtout question d’animal de compagnie comme le chien et le chat et bien que sensible aux autres espèces, je n’avais pas vraiment l’occasion de côtoyer des vaches, des cochons... Aujourd’hui, mon regard a totalement changé sur l’ensemble des espèces animales et logiquement mon mode de consommation s’est vu bouleversé.

Yummypets : Vous possédez deux chattes venant de la SPA. Vous comportez-vous avec eux d'une façon différente de ce que l'on considère comme "normale"?

David Volpi : J’ai l’impression de me comporter normalement avec elles, même si d’autres personnes peuvent qualifier mon comportement d’excessif. Par exemple, si je doit m’absenter plusieurs jours, je fais toujours en sorte de trouver une personne pour s’occuper d’elles et qui reste dormir à la maison. Je joue également avec elles tous les soirs avant de me coucher et veille constamment à leur bien-être. Un vrai papa poule en somme !

Yummypets : Quel est le message que vous aimeriez faire passer en priorité par le biais de votre album ?

David Volpi : L’objectif principal de « Sentience » est d’informer le lecteur et d’amener une vraie réflexion sur la sensibilité animale. L’ensemble des scènes abordées dans cet album est inspiré de faits réels. Si ne serait-ce qu’un lecteur se renseigne à l’issue de la BD, s’il prend conscience de certains actes (in)humains et change sa façon de consommer, alors je pourrais considérer ma « mission » comme accomplie. Dans un second temps, l’idée est de faire passer ce message au travers d’une formidable aventure aussi bien humaine qu'animale et pleine de rebondissements. Nous avons fait en sorte de ne pas choquer le jeune lecteur, le dessin et le propos restent modérés sans pour autant nous détourner  de notre « mission ». Je précise que je m’engage à reverser 50 % de mes droits d'auteur au profit d’associations. Pour ce tome 1, j’ai choisi de reverser la moitié de mes droits d’auteur à l’association Pro Anima.

Yummypets : Avez-vous reçu des messages d'encouragements ou, au contraire, des manifestations de réticence vis-à-vis de votre projet ?

David Volpi : J’ai reçu beaucoup d'encouragements pour ce projet et surtout le soutien de mes proches. Aucune réticence pour le moment, ce qui me conforte dans l’idée que bon nombre d’entre nous sont sensibles à la cause animale… Sans toutefois avoir pleinement conscience de la réalité.

Merci à David Volpi d'avoir répondu à nos questions. Pour en savoir plus et participer au financement de son projet, rendez-vous sur la page Ulule de "Sentience".

Source photo : Ulule

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.