Beaucoup imaginent que chat et femme enceinte font forcément mauvais ménage. Pourtant, quelques règles toutes simples suffisent pour une cohabitation harmonieuse.

Chat et femme enceinte : la toxoplasmose

Essentiellement transmise par les déjections des chats, la toxoplasmose est généralement une maladie sans gravité. Cependant, elle peut être dangereuse pendant les six premiers mois de la grossesse. En effet, le parasite peut transpercer le placenta et entraîner des conséquences très graves pour le  fœtus : malformations, naissance prématurée, dysfonctionnement du système nerveux...

Cependant, même si elle peut faire peur, cette maladie est fréquemment attrapé par les personnes possédant un chat sans qu'elles s'en rendent compte. Du coup, l'organisme fabrique des anticorps contre le parasite. L'organisme est alors définitivement immunisé !

Pour savoir si la femme enceinte a déjà contracté la toxoplasmose, elle doit faire une sérologie de la toxoplasmose parmi les vaccins obligatoires au début de la grossesse. Si elle n'a pas contracté la maladie, elle devra effectuer des examens tous les mois jusqu'à la fin de sa grossesse afin de vérifier que tout se passe bien.

Chat et femme enceinte : se tenir loin de la litière

Si la sérologie de la femme enceinte est négative, elle devra se tenir le plus loin possible des déjections de chat. C'est pourquoi une autre personne devra se charger du nettoyage de la litière tout au long de la grossesse. Si elle ne peut pas déléguer cette tâche, elle devra porter des gants en latex et se laver soigneusement les mains. Il est également conseillé de changer quotidiennement la litière du chat.

De manière générale, il est préférable de se laver systématiquement les mains après avoir caressé ou manipulé un chat. Aussi, il vaut mieux ne pas laisser le chat monter et dormir sur le lit.

Chat et femme enceinte : attention aux tiques

La teigne se transmet par contact direct avec le chat ou par l'intermédiaire de ses poils tombés et laissés un peu partout. Elle provoque  l'apparition de croûtes, de plaques rouges et de démangeaisons. Afin d'éviter tout risque de transmission, il est encore une fois conseillé de se laver les mains fréquemment. Aussi, ne toucher pas son animal en mangeant est capital car les risques de transmission entre les mains et la bouche sont évidemment élevés.

Les médicaments contre la teigne étant souvent contre-indiqués pour les femmes enceintes, le traitement sera local par l'intermédiaire d'une crème.

À la moindre question, il est conseillé de se tourner vers son gynécologue ou obstétricien. 

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.