Jane Birkin a demandé à Hermès de débaptiser le célèbre sac en croco portant son nom suite à la diffusion d'images montrant les conditions cruelles d'abattage de ces animaux.

La vidéo postée par l'organisation de défense des animaux PETA retraçait une enquête menée dans les élevages du Zimbabwe et du Texas d'où proviennent les matières premières servant à la confection des accessoires Hermès. L'organisation avait déjà lancé en juin une campagne pour demander à Hermès de "cesser immédiatement d'acheter et d'utiliser des peaux exotiques, et de vendre des accessoires en peau de crocodile et d'alligator".

Suite à ces événements, Jane Birkin a  immédiatement réagi auprès de la maison de luxe : "Ayant été alertée par les pratiques cruelles réservées aux crocodiles au cours de leur abattage pour la production des sacs Hermès portant mon nom, j'ai demandé à la Maison Hermès de débaptiser le Birkin Croco jusqu'à ce que de meilleures pratiques répondant aux normes internationales" soient mises en place pour l'abattage de ces animaux.

Hermès se rachète une conscience

Lancé en 1984 et toujours aussi populaire depuis lors, le Birkin est considéré comme l'un des sacs les plus chers au monde. Hermès ne renoncera donc jamais à cette mine d'or impliquant l'utilisation de peau de crocodiles mais tente quand même de se racheter une conscience :

"Une enquête est en cours dans la ferme du Texas. Tout manquement avéré sera corrigé et sanctionné", a indiqué Hermès, soulignant que cet élevage partenaire "ne lui appartient pas et que les peaux qu'il fournit ne sont pas utilisées pour la fabrication de sacs Birkin".

Le sellier de luxe précise imposer à ses partenaires les plus hauts standards dans le traitement éthique des crocodiles : "Nous contrôlons leurs pratiques et leur conformité avec les règles d'abattage fixées par les vétérinaires experts et par le Fish and Wildlife (organisme fédéral américain de protection de la nature) et avec les règles établies sous l'égide de l'ONU par la Convention de Washington de 1973".

Enfin, la maison de luxe assure que les déclarations de Jane Birkin "n'entament en rien l'amitié et la confiance" qui les lient "depuis de nombreuses années". C'est bien mignon les happy end, mais quand on sait que la confection d'un sac nécessite la peau du ventre de 3 crocodiles, on se sent tout de suite moins en confiance...

Qu'auriez-vous fait à la place de Jane Birkin ?

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.