Sur Yummypets aujourd'hui, on vous parle de la race de chien Scottish Terrier. Un petit chien très populaire que vous avez surement déjà dû voir en tant qu'égérie de marque !

Les origines du Scottish Terrier

Comme pour de nombreuses races, les origines du Scottish Terrier ne sont pas connues avec certitude. On sait par contre qu’il existait un chien très ressemblant, à poil dur, en Écosse depuis plusieurs siècles.


Il n’apparaît cependant qu’en 1815 dans l’ouvrage Recreations Natural Hystory sous le nom de Scottish Terrier. Le créateur présumé de la race serait le Capitaine Mackie, qui, durant un voyage en Écosse, aurait acquis différents terriers à poil dur.


En 1879, le premier standard est rédigé et en 1882, une première exposition spécialement dédiée au Scottish Terrier voit le jour.


En 1883, le Scottish Terrier Club de Grande-Bretagne est fondé. À partir des années 1950, les premiers élevages français voient le jour.


C’est un chien très populaire que l’on retrouve sur de nombreuses marques.


Caractéristiques physiques du Scottish Terrier

Le Scottish Terrier est une race de chien robuste et bien musclé. Sa silhouette très particulière est facilement reconnaissable. Son crâne est moyennement large et étroit, quasiment plat et il possède de petites oreilles dressées et pointues. Sa queue n’est pas très longue, et plus épaisse à la base qu’à la pointe.


C’est un chien à poil dur avec un sous-poil épais et doux. Sa robe est noire, bringée (robe avec des rayures discontinues de couleur différentes) ou sable.


Sa taille est comprise entre 25 et 28 cm au garrot. Son poids se situe entre 8 et 10 kg.


Caractère du Scottish Terrier

Les Scottish Terrier sont des chiens d’une très grande fidélité. Il s’attachera à une personne en particulier dans le foyer et sera agréable et joueur avec le reste de la famille et les enfants, mais gardera quelques distances et saura montrer les limites à ne pas dépasser.


Chiot, il fait peu de bêtises. Il devient mature très rapidement, mais reste un chien assez turbulent et énergique. On lui prête souvent mauvais caractère. Il est têtu et n’aimera pas qu’on bouscule ses habitudes.


C'est un chien qui va s'adapter à la vie en appartement mais également à la vie en maison avec jardin.


Santé du Scottish Terrier

Cette race est un peu plus fragile que ses cousins. Être rigoureux dans son alimentation est un point important, il lui faudra une nourriture adaptée et ne pas en changer.


Il est possible qu’il ait des pellicules et le poil gras, surtout si son poil est noir. Il sera donc nécessaire de lui donner des bains avec un shampooing spécial et d’entretenir sa fourrure.


Le Scottish Terrier peut souffrir de ce que l'on appelle : la crampe du Scottie. Il s’agit d’une anomalie située dans le système nerveux qui ne touche ni à l’intelligence, ni à la vigilance de l’animal, ni à sa santé. Les symptômes ne sont pas faciles à mettre en évidence, lorsqu’il est énervé ou qu’il a beaucoup couru, son dos s’arque et ses déplacements deviennent difficiles. Les chiens ayant cette pathologie ne sont pas invalides, il faudra juste éviter les exercices trop intenses.


Son espérance de vie est d’environ une douzaine d’années.


Entretien du Scottish Terrier

Les Scottish Terrier doivent être épilés et non tondus, sauf certaines parties du corps. Le poil tondu est beaucoup plus difficile à entretenir, car il devient mou et bouclé. Il s’agit donc de s’adresser à un toiletteur expérimenté, car il s’agit d’un vrai travail de spécialiste.


Concernant l’entretien à la maison, il faut le brosser une fois par semaine et démêler au peigne sa fourrure sans oublier les pattes. Pour le laver, préférez un shampoing pour poil dur. Les poils noirs et bringé ont une odeur assez fortes, il faudra donc le laver régulièrement.


Que pensez-vous de cette race ?

Retrouvez tous les Scottish Terrier de Yummypets ici

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Liliane V Une race adorable, c'est ma deuxieme femelle. Un caractere de cochon que j'adore. Quand elle est chez le toiletteur il y a un gros vide a la maison. Avant j'ai toujours eu de colleys, mais le scottish est exceptionnel, je ne changerai plus de race. Ce n'est pas maman qui dresse sa fifille, c'est fifille qui dresse maman. Tout ce qu'elle veut elle l'a. Elle est gatee a outrance. Et elle fait mon bonheu

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok