Après un mariage très médiatisé, rien ne va plus entre Rémi Gaillard et la SPA de Montpellier.

Enfermé dans une cage

En novembre dernier, Rémi Gaillard avait réalisé un gros coup médiatique en s'enfermant dans une cage de la SPA de Montpellier dans le but de récolter des dons pour le refuge, le tout filmé en direct. Son action a réalisé un énorme buzz, notamment sur les réseaux sociaux où nombreux de ses amis youtubeurs avaient relayé l'information pour l'encourager. Partant sur une base de 50 000 euros récoltés pour le faire sortir de sa cage, l'engouement a été tel que l'humoriste a dû très vite revoir à la hausse son objectif, passant de 50 000 à 150 000 euros. Cette forte publicité a permis l'adoption de nombreux chiens du refuge. Bien que très soutenue, son action avait aussi certains détracteurs qui s'inquiétaient notamment d'un risque d'abandon des animaux adoptés suite à cette opération.

200 000 euros, et maintenant ?

Un véritable conte de fée, et pourtant rien ne va plus désormais. Après avoir récolté 200 000 euros pour la SPA de Montpellier et être resté enfermé quatre jours et nuits, Rémi Gaillard et la SPA ne s'entendent plus. Par posts Facebook interposés, les anciens alliés partent en guerre et l'entente fait place aux réglements de compte. La cause ? Ils ne sont pas d'accord sur l'utilisation de la somme de 200 000 euros. Le projet proposé par Rémi Gaillard n'est pas approuvé par la SPA. Marqué par son expérience d'enfermement dans une cage, Rémi Gaillard s'est mis à la place des chiens du refuge et pour lui, le manque de liberté est la pire chose que l'on puisse vivre. Il souhaiterait donc mettre en place de vastes espaces pour que les chiens puissent cohabiter en meute en semi-liberté. La SPA, quant à elle, préfèrerait investir pour équiper les cages de chauffages et de couvertures afin d'améliorer les conditions de vie des chiens en cage.

"Mon projet de libérer les chiens n'est pas leur priorité. J'aimerais que l'argent récolté soit la première pierre d'un projet pour le bien-être animal. Mettre du chauffage dans les cages, c'est légitimer l'enfermement. Je ne leur ferai pas un procès s'ils font autre chose mais je mettrai mon projet en œuvre ailleurs, avec d'autres associations."

Il reproche à l'association des "conflits d'intérêts" et surtout, de ne pas forcément penser au bien-être de l'animal en priorité. Il déclare sur sa publication Facebook que les chiens n'ont que deux promenades par semaine, ce qui n'est pas suffisant. Il a même demandé la démission du conseil d'administration et du président de l'association montpelliéraine ainsi que la mise en place d'un vote anonyme pour que les bénévoles et employés du refuge puissent décider par eux-mêmes quel projet leur convient le mieux. Quant à la SPA de Montpellier, elle préfère rester sereine face aux accusations de l'humoriste et se défend sur sa page Facebook.

De nombreuses réactions

Cette querelle a fait réagir de nombreux internautes. Rémi Gaillard a reçu de nombreux soutiens tandis que la SPA doit faire face à une déferlante de critiques dont la majorité remet en cause leur véritable engagement auprès des animaux. La SPA nationale a également réagi dans un commentaire en précisant que le refuge de Montpellier ne fait pas partie de son réseau se dédouanant donc de toute responsabilité.

SPA commentaire Facebook

Une affaire qui va faire couler beaucoup d'encre. Quant à Rémi Gaillard, il s'est vu remettre par l'association PETA le prix de la "personnalité PETA 2016".

"Je profite de l'occasion pour remercier PETA, plus grande organisation au monde œuvrant pour les droits des animaux, qui vient de me décerner le titre de la personnalité 2016 de PETA." exprime-t-il à la fin de sa publication Facebook.

Que pensez-vous de cette querelle entre Rémi Gaillard et la SPA de Montpellier ? Pensez-vous que le projet de Rémi Gaillard est réalisable ?

13 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Léo G Rémi ♥

    Bérengère M Je suis entièrement d'accord avec Rémy gaillard ! Mais si les refuges se faisant passer pour la spa était moins c.... On avancerait grandement