Tout récemment, une italienne a obtenu deux jours de congés pour lui permettre de faire soigner son chien.

Des congés pour l’opération de son chien

Le chien avait besoin de soins urgents, et pour sa maîtresse, une employée de l’Université de Rome, il n’était pas question de laisser son animal souffrir.

Elle a dû s’absenter de son travail pour l’emmener chez le vétérinaire et l’assister ensuite.

Grâce au soutien juridique de la LAV, une association de protection des animaux, elle a obtenu que son employeur considère ces deux jours d’absence comme des congés payés pour motif « personnel grave ou familial ».

Les animaux sont des membres de la famille à part entière

La propriétaire du chien a fait valoir que le code pénal italien prévoyait jusqu’à 1 an de prison et 10 000 euros d’amende pour quiconque abandonne son animal ou le laisse dans de « graves souffrances ».

Selon Gianluca Felicetti, président de la LAV, c’est un nouveau pas en avant significatif qui prend acte du fait que les animaux qui n’ont pas de finalité lucrative ou productive sont à tous les égards des composantes de la famille.

Que pensez-vous d’un tel motif ? Devrait-il être valable en France ?

Source : Le Parisien

13 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Nyusha S Trop bien 💜

    Aurélie D 👍🏻👍🏼👍🏽👍🏾👍🏿j'ai hâte que ça se fasse en France. nos animaux font partis de notre famille.