Il n’est pas toujours aisé de repérer qu’un chat a mal ; toutefois la meilleure façon de déceler des signes de douleur est d’observer son animal. Afin de vous aider, voici une liste de quelques signes qui peuvent vous alerter sur l'état de santé de votre chat.

Les humains ont tendance à croire que les chats sont des animaux qui supportent particulièrement bien la douleur. Cette croyance est fausse. En effet, il est très difficile de déceler la douleur chez un chat, pour la simple et bonne raison qu'il se donne un mal fou à la masquer.


Ce comportement de dissimulation permet à ces derniers de se protéger de leurs prédateurs, en cachant leur fragilité. Alors, quels moyens adopter pour détecter que votre chat a mal ?


Des signes physiques qui alertent

En tant que propriétaire d’un chat, vous êtes le mieux placé pour repérer les premiers signes de douleur chez votre animal.

Vous pourrez facilement remarquer qu’un chat a mal en observant ces signes :


Des difficultés à se déplacer

Si vous remarquez que votre chat ne se déplace pas à la même allure que d'habitude, ou bien que ce dernier boîte, il est fort probable qu'une douleur en soit la cause. Les pattes de nos félins étant très fragiles, il n'est pas impossible qu'il se soit blessé, même s'il ne sort pas dehors.

Il se lèche fréquemment une partie du corps

Le chat est un animal propre et coquet. Un léchage régulier est donc tout à fait normal. En effet, 10 à 30% de son temps est généralement consacré à sa toilette. Néanmoins, un léchage excessif et insistant peut être le signe d'une douleur. Si vous remarquez que votre chat insiste particulièrement sur une zone lors de sa toilette, et revient systématiquement à cet endroit pour se lécher, c'est que quelque chose ne va pas. Les causes peuvent être alors diverses, allant d'une simple période de stress à une pathologie plus grave (maladie de peau; musculaire...). Pour plus d'informations à ce sujet, n'hésitez pas à consulter : Pourquoi mon chat se lèche excessivement ?

Il ferme de manière anormale son œil ou ses yeux

Les expressions faciales peuvent également mettre la puce à l'oreille. Et en particulier ses yeux ! C'est la raison pour laquelle  il est important de savoir décrypter ce que veut transmettre votre animal avec ses yeux. Alors, si ce dernier vous regarde fixement en fermant langoureusement ses yeux, ceci veut dire qu'il vous aime. Il n'y a donc aucune inquiétude. Cependant, si vous remarquez qu'il ferme les yeux d'une façon étrange, qu'il ne ferme qu'un oeil, ou qu'il a tout simplement des difficultés à garder les yeux ouverts, il est possible que la cause soit plus sérieuse.


Les variations de poids soudaines peuvent également être un signe de maladie

Le poids est également une variable importante pour évaluer l'état de santé de votre animal. Si vous remarquez que ce dernier a perdu ou pris beaucoup de poids dans un laps de temps restreint, cela peut être la conséquence d'un trouble ou d'une pathologie.


Une température corporelle supérieure à 39°

Comme pour l'humain, utiliser un thermomètre à Mercure est le meilleur moyen de mesurer la température corporelle de votre animal. Ainsi, une température supérieure à 39° indique que votre chat est fiévreux. N'hésitez pas à consulter notre article : Comment prendre la température de son chat ?


Chat malade

Les changements de comportement chez un chat qui a mal

Sans blessure visible, il peut être difficile de déterminer qu’un chat a mal. Cependant, si vous remarquez, en plus des signes physiques précédemment cités, qu'il adopte l'un de ces comportements, n'hésitez pas à consulter votre vétérinaire.

Voici des signes qui peuvent vous alerter :

  • Une perte d'appétit,
  • Des gémissements à la palpation,
  • Une baisse de tonus,
  • Il ne fait plus sa toilette,
  • Une baisse de démonstrations affectives,
  • Un isolement,
  • Des miaulements rauques, 
  • Il fuit lorsque vous tentez de l’approcher,
  • Il ne va plus dans son bac à litière. 

De même, s’il semble avoir des difficultés à uriner, il peut s’agir d’une infection urinaire. D’où l’importance de l’observer à n’importe quel moment de la journée.


Consultez un vétérinaire

Si votre chat semble souffrir ou si vous avez le moindre doute, il est nécessaire de consulter un vétérinaire rapidement. N’hésitez pas à lui faire part de vos observations, il pourra faire la différence entre une douleur chronique et une douleur aiguë, puis celui-ci pourra lui faire des examens approfondis. Il pourra ainsi identifier la cause de la douleur et prescrire à votre compagnon un traitement adapté.


Attention, ne donnez pas à votre animal des médicaments qui sont destinés à l’Homme. Le paracétamol, que l’on trouve dans le doliprane par exemple, peut être toxique voir mortel pour le chat.


Votre chat a-t-il été souffrant ?

Avez-vous su déceler des signes de douleur ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.