Le chien communique de différentes manières, que ce soit avec les humains ou avec ses congénères. Il adopte des postures, émet des vocalises et dépose des odeurs qui lui sont propres. Et vous, parlez-vous le langage canin ?

Les vocalises

Il existe différentes sortes de vocalises qui sont émises par le chien. Ainsi, on dit qu’un chien aboie, jappe, hurle, pleure, grogne ou gémit. La tonalité des aboiements varie d’une race à l’autre. Chez certains chiens on parlera plutôt de hurlements, par exemple pour le Husky Sibérien et pour le Malamute d'Alaska, qui ont une proximité génétique avec les loups. C’est également le cas des chiens de chasse (épagneul, beagle, chien de Saint-Hubert…).

Un chien peut aboyer pour de nombreuses raisons : pour exprimer une peur, une humeur ou un besoin. L’aboiement est aussi utilisé pour signaler une menace. De plus, en fonction de la situation, l’aboiement peut être modulé. Pour interpréter au mieux l’aboiement d’un chien, il faut prendre en compte sa durée, sa tonalité et la fréquence de répétition.

Le chien communique grâce au langage corporel

Le langage du corps est tout aussi important chez le chien. En effet, ses postures en disent long sur son état d’esprit du moment. Il va notamment utiliser son corps, sa tête, ses oreilles et sa queue pour transmettre un message.

Afin de mieux comprendre ce que votre chien souhaite exprimer, prenez le temps de l’observer :

• Un chien qui est vif, et qui remue la queue tout en gardant sa gueule ouverte est heureux. Alors qu’un chien qui a les oreilles baissées et la queue entre ses pattes, se sent menacé.

• Lorsqu’un chien est énervé, il garde ses yeux grands ouverts, ses babines sont retroussées et sa queue est raide.

• Quand il s’allonge sur le dos lorsque vous le grondez, cette position traduit généralement un certain inconfort.

Attention, il ne faut pas partir du principe que le chien est une copie de l’Homme. De ce fait, ses réactions de sont pas calquées sur celles des humains. C’est pourquoi il faut essayer de comprendre ce qu’essaie d’exprimer votre chien avant de réagir. Par exemple, un chien ne cherchera jamais à se venger de son maître en adoptant un comportement destructeur en son absence.

Les odeurs

Il faut savoir que l’odorat est le sens le plus développé chez le chien, et sa capacité à différencier les odeurs est incroyable.

Outre le langage corporel et les aboiements, le chien communique grâce aux odeurs. Tout comme les chats, les chiens mâles et femelles produisent des phéromones. Elles sont présentes dans les selles, dans l’urine et dans la salive.

Il est d’ailleurs probable que votre animal s’arrête à chaque coin de rue pour renifler afin d’obtenir des informations concernant ses congénères.

Les senteurs sont en effet une immense source d’informations pour les chiens, au sujet de leurs congénères. Lorsqu’un chien en renifle un autre, il s’agit d’une manière adéquate de se saluer et d’échanger son identité.

À lire aussi : pourquoi mon chien me renifle ?

Savez-vous décrypter le langage de votre chien ?

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    Sacha D Test