La chasseuse de girafe s’attire la haine sur les réseaux sociaux

Par le à 11:11

Cette Américaine de 37 ans a provoqué le scandale après la publication d’une photo d’elle-même, posant à côté d’une girafe chassée lors d’un safari.

L’Américaine subit un lynchage médiatique

Elle ne s’attendait certainement pas à subir les foudres de milliers d’internautes sur les réseaux sociaux… Tess Thompson Talley, 37 ans, habitante de Nippa dans le Kentucky apprécie la chasse et ne manque pas de s’en vanter.

 

Des clichés réalisés lors d’un safari en Afrique du Sud ont été largement relayés sur les réseaux sociaux depuis deux semaines ainsi qu'une publication du compte Twitter Africa Digest.

 

Elle indiquait en commentaire : « mon rêve absolu s’est réalisé aujourd’hui ! J’ai aperçu cette girafe noire rare et je l’ai traquée pendant un bon moment. Je savais que c’était la bonne. C’était une girafe de 18 ans pesant 1800 kg et j’ai pu en tirer 900 kg de viande ». Avant d’ajouter « je n’ai jamais été aussi heureuse ».


 

Depuis, de nombreux internautes, des organisations de protection animale et certaines personnalités se déchaînent sur les réseaux sociaux. Tess Thompson Talley a d’ailleurs été contrainte de disparaître d’internet, son compte instagram ayant été supprimé.

 

Ce lynchage médiatique qui touche l’Américaine n’est pas sans rappeler ce qu’avait subi Walter J. Palmer, le dentiste qui avait abattu Cecil le lion au Zimbabwe en 2015.

 

« Trop vieille pour se reproduire »

Pour se défendre, la chasseuse a adressé un courriel à la chaîne américaine Fox News. Elle y indique que la girafe ne provenait pas d’une espèce rare, qu’elle était âgée de 18 ans et donc « trop vieille pour se reproduire ». Selon elle, « cette girafe avait en outre provoqué la mort de trois jeunes buffles, ce qui avait provoqué la diminution du troupeau.

La justification fournie par l’Américaine a été confirmée par les dires de Julian Fenessy, cofondateur du Giraffe Conservation Foundation : « la chasse légale des girafes n’est pas une des causes de leur déclin, le côté moral et éthique est une autre histoire ».

 

Crédit photo : capture d'écran Twitter African Digest

24 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Franck M Comment j'aimerai qu'elle aussi elle se fasse bouffer par des lions.

    Violette C Sale petite p... si je l'avais devant moi je ne reflechirais meme pas aux consequances, je la tuerais !!!

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok