Limoges : un an de prison ferme pour un tueur de chat de 20 ans

Par le à 16:16

Le 8 octobre dernier, un jeune homme de 20 ans tuait sauvagement un chat dans le jardin de l'évêché de Limoges. Aujourd'hui, il a été condamné à 12 mois de prison ferme.

Un an de prison ferme pour avoir tué un chat

Le jeune homme de 20 ans avait sauvagement tué un chat dans le jardin de l'évêché avant de "s'amuser" à écrire sur les arbres du parc avec le sang du pauvre animal. Une patrouille avait alors interpellé l'homme qui avait été placé en détention provisoire jusqu'à sa comparution le 29 novembre devant le tribunal correctionnel de Limoges pour "maltraitance et sévices graves sur un animal".


Le tribunal a décidé de le condamner à 18 mois de prison, dont un an ferme, avec une obligation de soins, une mise à l'épreuve de trois ans et une interdiction de détenir un animal durant cinq ans.


Six association de défense des animaux s'étaient constituées partie civile et réclamaient une peine exemplaire. Une pétition avait d'ailleurs été créée en ligne à ce sujet et avait récolté plus de 89 000 signatures. L'article 521-1 du Code pénal prévoit en effet une peine de deux années d'emprisonnement maximum et 30 000 euros d'amende.


À lire également : Maltraitance sur animaux : ce que prévoit la loi.


Source : France 3.

9 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Christina C Qu il creve ce déchet

    Laura P C'est pas assez dur la loi seulement 1 an de prison et que 5 ans d'interdiction de détention d'animaux, il va recommencer ces horreurs ... Il mérite interdiction à vie de détenir un animal ! 

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok