Saint-Quentin : un chaton torturé sauvé par une association

Par le 11-01-2019 à 15:15

Il a été rebaptisé Troubadour, un chaton de six mois a été sauvé par une association après avoir été torturé.

"Il a passé un sale quart d'heure"

Le Courrier Picard est allé à la rencontre de Michèle Tetsu, la secrétaire de l'association Saint-Quentin félins qui a recueilli le chaton. « Nous ne connaissons pas son histoire mais, une chose est sûre, il a passé un sale quart d’heure » raconte-t-elle au Courrier Picard.


Le chaton a été rebaptisé Troubadour et il a été pris en charge par l'association le 10 décembre, après l'appel d'un habitant du quartier Remicourt qui avait trouvé un chaton hurlant près de chez lui. L'homme, désemparé devant les blessures du félin ne savait pas quoi faire.


L'association l'a pris en charge et l'a amené chez le vétérinaire qui a pu constater l'ampleur de ses blessures. Les plaies de sa queue avaient commencé à nécroser et une partie était arrachée à la base laissant apparaître ses os. Des blessures qui ont donné lieu à des suppositions : le chaton aurait été attaché par la queue et traîné au sol.


Troubadour doit donc se faire opérer une première fois, puis une seconde fois, car chaque jour, l'équipe vétérinaire découvre de nouvelles blessures et d'autres complications. Certaines blessures laissent à penser que le chaton s'est débattu, comme une hernie au niveau du ventre.


Un chaton câlin et doux

Depuis, Troubadour va mieux. Michèle Tetsu le décrit comme « un chat exceptionnel d’une immense douceur ». Selon elle, il n'a aucune rancune envers les êtres humains et a même déjà trouvé une famille, celle de l'homme qui lui a sauvé la vie en alertant l'association.


L'association Saint-Quentin Félins tient à mettre en garde en constatant une recrudescence des actes de cruauté sur les animaux et notamment sur les chats. Pour rappel, la loi prévoit jusqu'à 30 000 euros d'amende et deux ans d'emprisonnement pour la maltraitance animale.


À lire également : maltraitance sur animaux : ce que prévoit la loi.


Source : Le Courrier Picard.

Photo d'illustration iStock.

11 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok