Propriétaires de tortues, cet article est pour vous ! Quand ma tortue doit-elle hiberner ? Comment la préparer à l’hibernation ? Dans quel environnement et à quelle température ? Comment organiser son réveil ?

Vous vous êtes sûrement déjà posé toutes ces questions concernant l’hibernation de votre petit compagnon. Des interrogations pertinentes puisque l’hibernation de la tortue est très importante pour sa santé (même si elles n’hibernent pas toutes). En collaboration avec les cliniques Argos Vétérinaire, nous vous proposons aujourd’hui cet article rédigé par Camille Lasserre, Docteure Vétérinaire en charge des NAC (Nouveaux Animaux de Compagnie) en poste à la clinique Argos de Bacalan à Bordeaux. Vous retrouverez dans cet article toutes les informations importantes à savoir concernant la préparation, l’hibernation en elle-même et pour finir, le réveil de la tortue. On vous laisse avec la suite…

Comment savoir si ma tortue doit hiberner ?

L’hibernation des tortues dépend de leur espèce. En effet, toutes les tortues terrestres n’hibernent pas. Les tortues d’Hermann, d’Ibérie, des Balkans et des Steppes, par exemple, hibernent. Ces tortues passent alors 3 à 4 mois dans l’année à dormir, sans même manger, ni se déplacer.

A contrario, la tortue Grecque, elle, n’hiberne pas, elle hiverne. C’est-à-dire qu’elle ne dort pas, son métabolisme est seulement mis au ralentit. Cela veut dire qu’elle continuera à manger et à se déplacer lors de cette période d’hivernation.

Pourquoi votre tortue doit-elle hiberner ?

L’hibernation chez la tortue est une étape indispensable. Elle permet la bonne santé de la tortue. Cette pause lui permet de faire des réserves de calcium qui sont nécessaires à sa propre croissance, mais également lors de la ponte des œufs. En effet, la fabrication de la coquille peut épuiser les réserves de calcium de la maman si elle n’en a pas assez. Elle risque de fabriquer des coquilles trop molles qui ne protégeront pas assez ses petits et de rendre la ponte difficile.

Cette pause hivernale lui permet alors de reprendre des forces. Ce processus lui permet donc d’augmenter son espérance de vie.

À quelle période votre tortue hiberne-t-elle ?

La période d’hibernation est entre novembre et mars. Ce phénomène se produit lorsque les températures extérieures chutent et que le soleil et la chaleur se font de moins en moins présents. Tous ces paramètres viennent compromettre le métabolisme de la tortue. De plus, la nourriture se fait de plus en plus rare. Il est donc temps d’hiberner.

Attention, concernant les jeunes tortues nées tardivement, il est recommandé de décaler l’hibernation de 1 à 2 mois la première année, car elles n’ont généralement pas reçu assez d’UV. Or, les UV sont essentiels au métabolisme de la tortue, au bon fonctionnement de leur système immunitaire, à l’assimilation du calcium. Si votre tortue n’a pas reçu assez d’UV avant l’hibernation, il se peut qu’elle ne survive pas à celle-ci... 

Pour patienter, il faudra donc placer votre tortue dans un terrarium avec une lampe chauffante (28°C au point le plus chaud et 20°C au point le plus froid), ainsi qu’avec une lampe UV. Ne pas oublier de mettre un point d’eau pour son hydratation. Votre tortue est enfin prête à prendre les forces qu’il lui faut pour son hibernation.

Tout savoir sur l'hibernation de la tortue

Les choses à vérifier avant une hibernation

Avant l’hibernation, il est important de faire une visite chez son vétérinaire pour s’assurer de sa santé. Si jamais celle-ci est malade (un rhume par exemple), il faudra alors la maintenir éveillée et la soigner avant de la faire hiberner.

Une autre étape est très importante dans le processus d’hibernation : la vermifugation. Elle doit être réalisée chaque année à la fin de l’été. En effet, lors de l’hibernation, le transit est arrêté et les parasites peuvent se multiplier et causer la mort de la tortue au moment du réveil…  

Donc le point important à retenir ici est qu’il ne faut jamais faire hiberner une tortue malade !

Comment préparer l’hibernation de votre tortue ?

Pour optimiser l’endormissement de votre tortue, différentes étapes sont à respecter. Durant la phase de préparation (10 jours avant l’hibernation), il faut diminuer le temps d’éclairage de 1 heure par jour en la plaçant dans une pièce à 15°C. Vous devez ensuite donner un bain d’eau chaude/tiède une fois par jour. Cela permet de vider le tube digestif de la tortue (étape nécessaire pour que celle-ci ne tombe pas malade durant son hibernation). Puis vient l’arrêt de l’administration de nourriture.

Après l’avoir préparé, vous devez placer votre tortue dans sa zone d’hibernation. Vous avez alors plusieurs options :  

  • Utiliser un bac avec du foin, au fond d’un garage orienté nord où il faudra veiller à ce que la température ne dépasse pas les 10°C. Il faudra également bien protéger la zone avec du grillage pour éviter que des rats puissent s’y introduire ; 
  • Dans une cabane fermée (ou un parc), protégée des prédateurs (rats), avec du foin également. Il faut cependant faire attention au gel. Pour prévenir cela, vous pouvez enfouir des câbles chauffants dans le sol ; 
  • Utiliser un réfrigérateur qui permettra d’avoir une température stable tout l’hiver autour de 5-8°C et de protéger des prédateurs et du gel. Vous pouvez placer votre tortue dans le bac à légumes avec du foin. N’oubliez pas cependant de mettre en place un système permettant d’humidifier l’espace (éponges, sphaigne humidifiée ou un récipient rempli d’eau) et d’ouvrir régulièrement le réfrigérateur pour permettre une bonne aération. 

En ce qui concerne l’hibernation en elle-même, n’oubliez pas de surveiller le poids de votre tortue. Elle ne doit pas perdre plus de 10 % de son poids, il faut donc la peser tous les mois. La température de l’environnement dans lequel elle hiberne ne doit pas passer en dessous de 0°C et ne doit pas dépasser les 10°C. Et enfin, il faut s’assurer que la tortue ne se réveille pas puisque cela pourrait endommager sa santé globale.

Comment accompagner son réveil ?

Si votre tortue hiberne en extérieur, les températures du mois de mars la réveilleront en douceur. Mais, si elle hiberne dans un réfrigérateur, il faudra vous-même la faire sortir à ce moment-là.

Lors de son réveil, la tortue a besoin de lumière et de chaleur pour relancer son métabolisme. Pour cela, vous avez deux options : 

  • Placer votre tortue dans un terrarium avec une lampe chauffante et une lampe UV allumées une heure de plus tous les jours pendant une semaine pour reproduire le schéma de la nature. Votre tortue recevra alors la chaleur et la lumière qu’il lui est nécessaire progressivement.  
  • Placer votre tortue au soleil (seulement si le temps le permet) un peu plus chaque jour pendant une semaine également. 

Ensuite, pour éliminer les toxines et permettre une bonne réhydratation (par son cloaque et non pas sa bouche), il faudra lui donner un bain d’eau chaude une à deux fois par jour pendant 20 minutes minimum pendant une semaine. Veillez à ce que l’eau reste chaude, n’hésitez pas à remettre un peu lorsque vous la jugez trop froide. Petit à petit, la tortue va retrouver progressivement son appétit et sa mobilité.

Dr. Camille Lasserre, Docteure Vétérinaire en charge des NAC

Argos Vétérinaire

Argos Vétérinaire est un réseau français de cabinets et cliniques vétérinaires d’excellence présent dans de nombreuses agglomérations françaises qui regroupe des professionnels expérimentés et passionnés vous offrant en permanence le meilleur de leur écoute et de leur savoir-faire.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.