Le SIDA du chat est une maladie malheureusement assez répandue qui atteint uniquement les chats et qui n'est pas transmissible à l'Homme.

Aussi appelé FIV, le Virus d’Immunodéficience Féline est facile à détecter par un test (entre 25 et 30€) que votre vétérinaire peut effectuer à partir d’un petit prélèvement sanguin qui aura pour but de déterminer la présence d’anticorps. Ce test détecte en même temps le FeLV, une autre maladie féline assez courante, c’est pourquoi il est appelé test FIV/FeLV.

Le SIDA du chat ou F.I.V. 

Le FIV s’apparente au SIDA des hommes. Comme lui, c’est une maladie virale grave qui se transmet par le sang, souvent lors de bagarres ou de rapports sexuels, et qui rend le chat vulnérable aux infections. Cependant, il n’y a aucune raison d’euthanasier un chat diagnostiqué comme positif, la maladie pouvant se déclarer après plusieurs années seulement. Ainsi, le chat ne sera réellement malade et fragile qu’au moment où la maladie « se réveillera » ce qui est impossible à prédire.

Le FIV n’est pas transmissible à l’homme. Avec un regard attentif sur la santé du chat au quotidien pour prévenir l’évolution d’une quelconque maladie bénigne qui pourrait devenir très grave pour lui et un suivi régulier chez le vétérinaire, le chat n’a aucune raison de ne pas couler de longs jours heureux en votre compagnie. Toutefois, son espérance de vie peut être diminuée. Un chat atteint ne doit pas sortir, pour sa propre sécurité mais aussi pour celle des autres qu’il ne doit pas contaminer. De ce fait, il est important de faire castrer ou stériliser votre animal pour éviter les fugues et la propagation de la maladie à une future progéniture (même s'il n'est pas porteur du virus, c'est également important !). Il est également essentiel de faire vacciner votre chat de façon rigoureuse et de lui apporter une alimentation saine.

La prévention du F.I.V.

Malheureusement, il n’existe aucun vaccin pour prévenir le SIDA du chat, d’où l’intérêt de prendre garde à ne pas mettre en contact un chat sain avec un chat atteint pour ne pas répandre la maladie. Il est rare que les chats d’appartement soient infectés. Cependant, il est primordiale de faire dépister un chat lorsqu’il s’agit d’un chaton ou d’un chat dont on ne connait pas le passé, d’autant plus si on l’introduit dans un foyer où il y a déjà des chats. La maladie touche environ 15% des chats errants soit près d'un million de chats errants.

Le traitement du SIDA du chat

Le FIV est une maladie incurable, donc le traitement va surtout consister à traiter les maladies opportunistes qu’il développe par des antibiotiques, antidouleurs et anti-inflammatoires. Aucun vaccin n’a, pour l'instant, prouvé son efficacité, même si aux Etats-Unis il y en a un de commercialisé.

Connaissiez-vous cette maladie ?

1 Commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    sophie d Oui mon chat réglisse est décédé de cette maladie. On l'a adopté au refuge et il a vécu avec nous 6 ans.. ,il avait 8 ans. C'était un chat très gentil qui faisait sa vie tranquille mais la maladie la rattrapé. Ça fait déjà un an qu'il est parti et il nous manque beaucoup.