Si vous avez la chance d’être le propriétaire d’un cheval, vous avez peut être des interrogations sur son régime alimentaire. Aujourd’hui, je vais vous donner quelques renseignements sur ce sujet, afin que votre compagnon adoré se régale !

Nourrir son cheval à heures fixes et dans le calme

Tout d’abord, il faut lui donner sa nourriture à des heures fixes et tranquillement, dans le calme, de trois à cinq fois par jour ; tout dépend de son état : si c’est un cheval de travail, s’il est malade, en période de gestation… Il faut toujours leur donner de l’eau et le foin avant la nourriture. La quantité d’aliments réduira quand l’animal sera au repos ; si vous les lui changez, il faut que la transition se passe en douceur afin de l’habituer doucement.

Le cheval a des besoins bien spécifiques : de 20L à 60L d’eau par jour (pour digérer les fibres), de protéines, cellulose, minéraux et vitamines. On doit retrouver tous ces nutriments dans son alimentation afin qu’il reste en bonne santé et qu’il se développe correctement.

Le régime alimentaire du cheval

Son régime alimentaire sera composé de végétaux, comme de la paille, du foin et des herbes : et oui, c’est un herbivore !

Attention : il passe la plupart de son temps à brouter à l’état sauvage, faites attention à ce qu’il ne dévore pas toute la litière ! Il faudra également veiller à ce qu’il ait de bonnes dents et, comme dit précédemment, à ne pas faire de changements brutaux de régime : cela pourrait perturber sa digestion et le faire souffrir.

De plus, il est incapable de vomir : si ces problèmes digestifs sont trop graves, il pourrait en mourir. Il faudra également être vigilant sur la propreté des aliments et si la nourriture du repas précédent a bien été mangée entièrement.

Votre cheval se régalera de céréales : de l’avoine, de l’orge (sans l’enveloppe), du maïs (pas trop), du seigle (cuit), du blé (en petites quantités), des fèves, du sarrasin ou du son. Il appréciera aussi des aliments complets comme des granulés en flocons et déshydratés (pour forcer l’animal à boire) ; et des végétaux tel du foin, de la paille. La farine d’orge (moins de cinq kilos par jour), les carottes et les betteraves sont également des mets appréciés.

Voici quelques conseils quant à l’alimentation de votre cheval ! Evitez de lui faire faire des efforts après ses repas, lui aussi doit digérer ! Nous espérons vous avoir apporté quelques réponses ; votre compagnon va se régaler !

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.