Il n’y a principalement que des avantages à avoir des poules dans son jardin, surtout si vous aimez les œufs frais.

Elles font de très discrets animaux de compagnie et ne demandent pas énormément d’entretien. Pourquoi ne pas sauter le pas ?

Ce qu'il faut savoir

Vous devez vous renseigner auprès de votre mairie pour vous assurer qu’aucun arrêté municipal n’interdit ou ne soumet à condition la possession de poule d’agrément dans son jardin. De plus, parlez-en également à vos voisins les plus proches. Les poules ne sont généralement pas très bruyantes mais mieux vaut éviter les mauvaises surprises…

Comment choisir ses poules ?

Il ne faut pas choisir d’avoir une seule poule, étant un animal grégaire, elle souffrirait trop de solitude. C’est pourquoi il est conseillé d’avoir 2 ou 3 poules, qui suffisent à assouvir les besoins en œufs d’une famille.

Les poules pondeuses ne coûtent en principe que quelques euros, les plus réputées en France sont : la poule d’Alsace, la poule ardennaise, la Bresse-Gauloise, la poule de Caussade, la poule d’Estaires, la Gauloise Dorée, la poule de Gournay, et pour le Nord (Belgique) : la Fauve de Hesbaye, la Brabançonne, la Herve, l’Ardennaise, la pondeuse de Zigem ou la Braekel.

Il est recommandé d’adopter une poule lorsqu’elle est encore jeune. Aussi, il n’est pas nécessaire d’avoir un coq pour qu’une poule donne des œufs, ceux-ci ne seront simplement pas fécondés.

Les besoins des poules

La condition première pour posséder des poules est d’avoir un jardin suffisamment grand pour accueillir un enclot où elles pourront gambader, gratter la terre, chercher de la nourriture… Il est conseillé d’avoir un enclos pour les protéger des prédateurs si vous vivez en campagne ou de partir sur la route si vous habitez plus vers la ville.

Les poules ont besoin d’un poulailler, c’est indispensable. C’est là qu’elles dormiront, qu’elles pondront et qu’elles se protègeront des intempéries. Il n’a pas besoin d’être très grand, les poules dormant en hauteur sur un perchoir (une planche fait l’affaire) les unes contre les autres, mais il doit être en hauteur car les poules craignent l’humidité et les courants d’air. Vous y mettrez à leur disposition, de l’eau et à manger. Il faut aussi prévoir un ou plusieurs nids, un pour deux poules étant suffisant car elles ne pondent pas en même temps, que vous pourrez garnir avec de la paillette de lin. Pour les pousser à pondre, placer un œuf en bois blanc ou beige au fond du nid ainsi elles comprendront que c’est ici qu’elles doivent couver et donc pondre par la suite. A noter qu’une poule se met à pondre de façon tout à fait régulière à partir de deux ans environ. Ensuite, il suffit d’aérer le poulailler régulièrement et de le nettoyer au moins deux fois par mois.

En terme d'alimentation, les poules sont omnivores. Bien pratique pour finir vos restes ! Fruits, légumes, épluchures, pâtes, viande, poisson… tout peut lui convenir. La journée elles chercheront elles-mêmes des insectes à manger et elles tondront même un peu votre pelouse !

Les poules ont besoin de calcium pour formez la coquille de leurs œufs. Il peut être judicieux de leur en apporter sous forme d’os de sèches, de brisures de coquilles d’huitres ou bien même en leur donnant des fragments de leur propres coquilles.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.