Voici quelques conseils pour bien prendre soin d’une tortue terrestre méditerranéenne. Parce que adopter une tortue, c'est s'engager à long terme.

L'habitation de la tortue terrestre

La solution idéale pour adopter une tortue est d’avoir un jardin où elle aura un enclos ensoleillé et protégé du vent. La clôture a besoin d’être assez haute car certaines espèces de tortue sont capables de franchir des obstacles impressionnants, mais elle doit surtout avoir une profondeur de 30 à 50 cm, car si les tortues ne sautent pas, elles savent très bien creuser ! Son enclos doit avoir un abri et des cachettes pour que la tortue puisse se mettre à l’ombre ou se protéger de la pluie et du vent.

S’il est difficile de creuser votre sol, mettez du foin ou de la paille dans une grande niche (au moins deux fois plus grande que la tortue). Si vous pouvez, confectionnez-lui une serre pour qu’elle puisse se mettre au chaud quand il fera un peu trop frais. Il serait idéal qu’elle puisse également bénéficier d’un point d’eau (assez propre), tel qu’un petit bassin ou elle pourra boire ou même se baigner.

L'alimentation de la tortue terrestre

Chaque espèce de tortue terrestre méditerranéenne a ses propres besoins alimentaires. Il est donc judicieux de se renseigner auprès des professionnels ou des passionnées. En général, les tortues terrestres aiment manger les herbes, du trèfle, de la salade, du pissenlit, des fleurs, certaines des insectes, des escargots et des limaces. Idéalement, elles devraient manger 90 % de légumes et 10 % de fruits.

Les tortues ont un grand besoin en vitamine D (pour leur carapace) surtout pendant leur croissance. Il n’y a généralement pas suffisamment dans les légumes du commerces (qui manquent de soleil), il faudra donc combler ce manque en lui apportant un peu de crudités et des mauvaises herbes qui auront poussées dans la nature (les pissenlits et le trèfle en font partie) ou même des os de sèches.

Les tortues mangent tous les jours, toutefois il arrive qu’elles sautent un repas quand leur métabolisme se ralentit, avant d’hiberner.

L'hibernation de la tortue terrestre

Pour une tortue adulte vivant à l’extérieur, l’hibernation est un passage essentiel. Mettez votre tortue à la diète une semaine avant l’hibernation puis le moment venu (selon la température, généralement courant octobre) mettez votre tortue dans une caisse remplie de terre meuble, de paille, de feuille mortes et optionnellement de terreau et de sable et placez celle-ci dans un endroit frais (entre 5 et 10 °C), comme votre garage ou votre cave où elle sera au calme et dans l’obscurité. N’hésitez pas à étendre un linge sur sa caisse et/ou à y placer un grillage si vous pensez que des rongeurs pourraient passer par là. Après son réveil, donnez-lui un bain avec de l’eau à 27 °C et redonnez-lui progressivement à manger.

L’hibernation n’est pas nécessaire pour les tortues vivant dans des terrariums adaptés. Toutefois, l’entretien d’un terrarium capable de rendre une tortue heureuse demande beaucoup d’efforts.

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.