Aujourd’hui, nous allons vous parler de l’apprentissage de la propreté. Vous avez souvent très peur de ne pas y arriver et de devoir éponger et nettoyer durant toute la vie de votre chien. Rassurez-vous : la propreté, ça s’apprend !

Sachez que l’apprentissage de la propreté conditionne souvent tous les autres apprentissages. C’est donc une étape à prendre très au sérieux. Car, si le maître échoue, il se sentira incapable d’élever un chien et/ou considérera que son chien ne comprend pas grand-chose.

La propreté s'apprend en grandissant 

Sur le plan « anatomique », le contrôle des sphincters de votre chien n’est pas complet avant quatre mois. Le chiot comprend assez rapidement (vers deux à trois mois) qu’il faut faire ses besoins à un autre endroit que l’espace où il dort (c’est d’ailleurs pour cette raison que sa mère l’écarte du « nid » pour faire ses besoins). Il est plus difficile pour lui de comprendre que désormais, il doit faire ses besoins hors de la maison. Même si dans un premier temps, il peut faire à votre domicile, mais à un endroit précis, ayez bien en tête qu’il faut le sortir le plus rapidement possible !

Sans écoute, la relation maître-chien se dégrade et elle devient peu encline à une éducation facile et heureuse. Et vous ne voulez pas en arriver là !

Nous vous conseillons de ne pas demander autour de vous à quel âge les chiots de vos amis sont devenus propres, cela varie d’un animal à un autre. Vous ne réussirez qu’à vous tracasser si votre chien est un peu « en retard ». Il n’y a pas d’inquiétude à avoir avant sept ou huit mois, même si la norme se situe entre quatre et six mois. Chacun son rythme !

6 conseils pour apprendre à votre chiot la propreté 

Soyez réactif

En effet, vous ne devez pas attendre trop longtemps avant de commencer l'apprentissage de la propreté à votre chiot. L'idéal est de commencer entre trois et cinq mois.

Soyez tolérant

Les petits accidents peuvent arriver, même si votre chiot est propre. Ne grondez pas votre chien et faites-le sortir. S'il refait à l'extérieur, félicitez-le.

Ne pas nettoyer devant le chiot

Lorsque votre chiot fait ses besoins dans la maison, ne nettoyez jamais devant ses yeux. En effet, une position assise avec une serpillère à la main lui donnera plutôt envie de jouer et il ne comprendra pas vraiment qu'il n'a pas fait ce que vous attendiez de lui.

Soyez patient

La propreté ne s'apprend pas du jour au lendemain. Il faudra se montrer patient et calme. Ne vous énervez pas contre votre chiot, et dès qu'il commence à montrer l'envie de faire ses besoins, accompagnez-le dehors.

Privilégiez certains horaires

N'hésitez pas à sortir votre chiot après ses repas, une sieste, une séance de jeu ainsi que le matin et le soir. Votre chiot a une toute petite vessie, il faut donc essayer de le sortir toutes les deux heures pour éviter les accidents et lui donner un rythme.

On ne gronde pas, on récompense

L'éducation positive vous permettra de mettre en place une relation de confiance avec votre chien. Dès qu'il fait ses besoins dehors, récompensez-le avec une friandise ou une caresse. Il comprendra qu'il a bien fait et sera content de recommencer pour vous faire plaisir. Les accidents arrivent, ce n'est pas grave. Ne le grondez pas et ne lui mettez pas le nez dedans. Il ne comprendrait pas, surtout si vous le faites plusieurs heures après qu'il ait fait ses besoins. Le chiot ne fera aucun lien entre le fait qu'il se fasse gronder et la flaque de pipi sur le carrelage.

Et vous, avez vous des méthodes pour rendre votre chien propre?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.