Le zoologiste étudie les animaux et leurs modes de vie. Son quotidien oscille entre présence sur le terrain et expérimentation en laboratoire... Découvrons ce métier plus en détails.

Description

Le zoologiste est un expert du monde animalier. Il observe les comportements et les modes de vie. Il est souvent spécialisé dans une catégorie d’espèce animale. Il dresse un état des lieux de la faune sur un territoire donné. Il travaille donc d’abord sur le terrain en observant l’écosystème puis dans un laboratoire afin de mener à bien diverses expérimentations.

De son expertise, il est souvent amené à enseigner et faire de la recherche.

Il travaille à la croisée d’autres domaines : agriculture, environnement, aquaculture, écologie, anatomie, c’est pourquoi il travaille le plus souvent en équipe avec d’autres spécialistes, comme les vétérinaires, les ingénieurs, les botanistes, etc.).

Formation / école

Pour devenir zoologiste, un master (bac + 4) constitue le bagage minimum :

  • master pro génie biologique option production animale et ingénierie zootechnique (Rennes 1)
  • master pro biologie de la reproduction (Tours)
  • master pro chimie et applications au vivant (Évry)
  • master pro éthologie appliquée (Paris 13).

Les qualifications professionnelles des zoologistes impliquent donc de longues études, en université de sciences (sciences du vivant, de la nature et de la vie), en école vétérinaire ou en école d’ingénieur spécialisée (élevage, zootechnie…).
Après un master de recherche, les étudiants peuvent préparer un doctorat en zoologie (bac + 8) dans l’une des nombreuses spécialisations. Coordonnées des universités sur le site du Ministère de l'Enseignement supérieur.

À noter : les écoles vétérinaires délivrent des certificats d’études approfondies (CEAV) liés à l’élevage ou à la faune sauvage. Par ailleurs, une dizaine d'écoles d'ingénieurs spécialisées en biologie proposent un cursus ou des options qui peuvent mener au métier de zoologiste : ESBS Strasbourg, ESIL Marseille, ISBS Paris, Polytech'Lyon...

Compétences

- Travailler avec des animaux

- Être sensible à l’environnement et à la nature

- Avoir le goût pour la recherche et l’expérimentation

Salaire

Entre 2 000 € et 2 500 € brut par mois pour un jeune chargé de recherche salarié du CNRS.

 

Cette fiche métier vous a-telle donné envie de vous convertir dans la zoologie ?

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok