Zouzou, le renard recueilli par la famille Delanes et objet de poursuites judiciaires depuis 2011 par rapport à sa garde en tant qu’animal de compagnie, peut enfin rester légalement avec ses maîtres à Gardonne en Dordogne suite à l'accord de la préfecture donné jeudi dernier au couple.

Il y a quatre ans, encore bébé renard, Zouzou avait été retrouvé par les Delanes aux côtés de sa mère, morte. Ils avaient alors décidé de l’adopter pour s’en occuper et le sauver. Quelques temps après, le couple avait été verbalisé à la suite d’un contrôle des agents de l’ONCFS, Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage, car le renard n'était pas élevé légalement.

A l’époque Anna-Paule Delanes expliquait :

« Zouzou est parfaitement apprivoisé. Nous l'avons installé dans une grande cage fermée, et un vétérinaire nous a assuré qu'il est aux normes. Nous l'avons vacciné.»

« Il joue à la balle avec nous, il se laisse caresser, il répond quand on l'appelle, il jappe, et il remue la queue quand il est content. Les poules viennent même boire dans sa gamelle. Ça reste un renard, mais il est comme un chien », ajoutait le fils, Rudy.

Mais cela n’avait rien changé. Le 11 juin 2013, la cour d'appel de Bordeaux avait condamné le couple Delanes à verser une amende de 300 € et avait ordonné la confiscation du renard, déjà demandée en première instance. Un jugement basé principalement sur le refus du couple de suivre la formation requise pour garder le renard, animal sauvage aux yeux de la loi et «la mauvaise volonté» de leur part.

Suite au pourvoi en cassation des Delanes et l’attente du jugement, ces derniers, toujours en possession de leur animal, n’avaient pas cessé les démarches pour obtenir les papiers auprès de la préfecture permettant de garder le renard chez eux. Aujourd’hui, ils possèdent enfin ces papiers et gardent leur renard adoré, Zouzou.

Crédit photo : Thinkstock

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Amanda x Quand il s'agit de sauver des animaux de laboratoires, ou d'enlever des animaux réellement maltraités par leur maître il n'y a personne, et quand il faut enlever un animal heureux à ses maîtres, là, la justice se réveille. Incohérent !!!!

    catherine n DEVOIR FAIRE AUTANT DE DEMARCHE QUAND ON AIME L ANIMAL PAYE DES AMENDES QUAND ON PREND SOIN DE LUI LAMENTABLE ,ET POUR TOUT LES ANIMAUX MALTRAITES TUES LA LA JUSTICE NE BOUGE PAS INADMISSIBLE .LONGUE VIE A ZOUZOU ET SES MAITRES

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok