Nathalie Meunier s’était déjà vue retirer ses chevaux en 2011 pour manque de soins, mardi dernier 20 de ses chats meurent intoxiqués par de la fumée. Des faits qui soulèvent la question du nombre d’animaux qu’il est raisonnable d’avoir chez soi.  

« Pour moi, c'est viscéral. J'ai toujours aimé les animaux. » expliquait Nathalie Meunier après la confiscation de ses animaux. Même si l’intoxication des animaux était accidentelle, le nombre de chats présents dans le même lieu, quant à lui, n’est pas sans poser de problèmes aux défenseurs de la cause animale.

Le cas de Nathalie Meunier n’est pas unique, il s’associe au phénomène d’accumulation contre lequel l’association Agir Pour le Droit Animal, l’ADPA, lutte. La présidente, Marie Maurize, connait des cas bien plus inquiétants encore « comme cette personne qui possédait 200 chats, il y en avait une quarantaine rien que dans le salon ! ». Le chat, comme tout autre animal, a besoin d’espace pour vivre. D’après Marie Maurize « ces personnes se prennent pour des sauveurs, elles devraient être soignées. Elles sont souvent isolées, en marge de la société et vivent avec de petits moyens. Elles ont des problèmes affectifs qu'elles reportent sur les animaux.».

La SPA de Compiègne ajoute toutefois que l'accumulation n’est pas toujours une chose désirée, faute de moyens pour stériliser les animaux.  En effet, les opérations coûtent en moyenne 120 euros pour un animal mais c’est un détail auquel il faut penser avant d’être débordé.

Selon la loi, lorsqu’un particulier possède plus de neuf chiens, il « doit disposer d'installations conformes à la réglementation du Code Rural » cependant aucune loi n’existe pour les chats. En effet,  « Leur nombre n'est pas limité, tant qu'il n'y a pas de maltraitance, tant que vous êtes capable de les entretenir. ».

Crédit-photo : Courrier-picard

4 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    sylvie B Nous avons 5 chats et deux chiens. Ils reçoivent tout ce dont ils ont besoin amour, soins et nourriture. Mais notre limite est atteinte. Un de plus serait un de trop. Leur bonheur est notre principale préoccupation.

    Stella m 200 c'est trop ! Déjà les refuges rament les pauvres et pourtant ils ont de l'espace mais pour un particulier...C'est comme si on mettait 200 enfants dans un appart ....Justement quand on aime les animaux on sait se retenir pour leur bien.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok