Un projet de loi concernant la biodiversité a été présenté le 26 mars au Conseil des ministres.

Ce document est composé de 72 articles et appelle le gouvernement à remettre en question principalement l'appellation "animaux nuisibles" ou "malfaisants".

En effet, ces termes négatifs sont entrés dans l'inconscient collectif et laisse à penser que les animaux dits nuisibles sont donc à détruire, et à éradiquer, ce qui va évidemment contre la biodiversité et l'écologie.

Le terme pourrait alors être remplacé par animaux "déprédateurs" car, il pose « la question de leurs dégâts et non de leur simple existence dans l’écosystème » nous explique les rédacteurs du texte.

En effet, outre les insectes, de nombreux animaux sont concernés, comme le lapin de garenne, le pigeon ramier ou même le sanglier et le raton laveur !

Nous saurons en juin si le changement sera effectif ou non, suite à la discussion à l'Assemblée Nationale.

Crédit photo(s) : Thinkstock

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.