Les beaux jours reviennent et les chenilles processionnaires sont de sortie. Celles-ci peuvent se révéler dangereuses pour votre animal.

Intrigués et ne se doutant pas des conséquences, les chiens et les chats vont essayer de les attraper. Alors qu'ils ne cherchent qu'à jouer, les animaux se mettent en danger.

Attention aux chenilles processionnaires

Les chenilles processionnaires représentent un réel danger du fait de leurs poils qui sont extrêmement urticants. Même morte, une chenille reste allergisante. Si l'animal en touche une, il faudra vous rendre aux urgences vétérinaires. Vous devrez contacter la clinique vétérinaire au préalable pour les prévenir de votre arrivée.

 

C'est à partir du printemps, et jusqu'au début de l'été que l'on en trouve le plus, et c'est également à cette période qu'elles sont le plus urticantes. Il faudra donc rester vigilant sur cette période. Néanmoins ces chenilles deviendront plus tard de beaux papillons inoffensifs entre le début du mois de juillet et la fin du mois d'août.

 

Le fait de toucher, de renifler, ou pire d'avaler l'une de ces chenilles, entraînera des réactions inflammatoires, des vomissements, une hyper-salivation et des difficultés à respirer chez l'animal.

 

Si votre animal ingère une chenille, sa langue gonflera et pourra se tuméfier. La douleur sera très intense et si vous ne réagissez pas à temps, sa langue risque de se nécroser.

 

Ne tentez pas de nettoyer vous-même la gueule ou les pattes de votre animal et ne lui administrez pas non plus de médicaments destinés aux humains.

 

Les moyens préventifs 

Le terme "chenilles processionnaires" vient de leur étrange façon de se déplacer les unes derrière les autres pour rejoindre un sol meuble où elles vont s'enterrer puis se transformer.

 

Les chenilles processionnaires font généralement leurs nids dans des pins, mais ils existent également des chenilles processionnaires du chêne. On reconnaît facilement leurs nids qui sont semblables à de gros cocons blancs. Cependant ils peuvent parfois se situer au plus haut de l'arbre, ce qui les rend difficile à observer.

 

Inspectez votre jardin régulièrement, et principalement au pied des arbres. Vous pouvez installer des pièges à phéromones naturels. Pas besoin d'utiliser des insecticides polluants.

 

Les éco-pièges présentent de nombreux avantages, les chenilles se regrouperont à l'intérieur et elles n'atteindront pas le sol. Ce système permet la destruction des chenilles au stade chrysalide sans impact sur les Hommes, sur les animaux et sur l'environnement. Les prédateurs pourront d'ailleurs se nourrir directement.

 

 

Parfois les communes peuvent vous conseiller, n'hésitez pas à vous renseigner dans votre mairie, et ayez toujours sur vous l'adresse et le numéro des urgences vétérinaires. N'oubliez pas d'enregistrer votre vétérinaire traitant sur votre profil Yummypets pour y avoir accès rapidement.

 

À lire également : les dangers du printemps pour le chien & les dangers du printemps pour le chat.

 

Votre animal a-t-il déjà fait une réaction allergique ?

3 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

Voir plus de commentaires

    Fabie-n B Si il y a des pins sapins il peut y en avoir ! Le chien de ma voisine a eu les babines et la langue completement bouffées !!! Une horreur elle a fes pins pas loin et en effet il y en a !!!

    Claire-Marie B Oui, sa tête a triple de volume de la nuit au matin.

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok