Au Royaume-Uni, 72 laboratoires et organismes (dont des géants multinationaux comme Pfizer ou GlaxoSmithKline) ont signé une charte de transparence en matière d'utilisation d'animaux de laboratoire.

Sujet à polémique, les tests sur les animaux sont le plus souvent pratiqués sur des souris. Selon le directeur de la fondation médicale caritative Wellcome Trust, l'objectif de la démarche est de mieux informer les citoyens afin qu'ils comprennent l'enjeu et la nécessité des tests sur les animaux.

Outre-Manche, c'est 4 millions d'expérimentations sur des animaux pratiquées chaque année, et environ une sur deux concernent des modifications génétiques.

Un premier pas, pourtant pas suffisant selon les organisations de protections animales comme la PETA ou l'Union Britannique pour l'Abolition de la Vivisection. Contrairement à la France, les Royaume Uni n'a pas interdit la vivisection.

Saviez-vous que des chercheurs britanniques avaient récemment mis au point une peau artificielle qui pourrait mettre fin à de nombreux test médicaux et cosmétiques sur les animaux?

Crédit photo : ThinkStock

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.