Les chats qui ont été retirés trop tôt de leur mère ont souvent tendance à téter des tissus, des couvertures, ou même la peau de leur propriétaire.

Le chat tète, pétrit et salive en même temps, attitude qui n’est pas sans rappeler le comportement normal du chaton qui appuie sur les mamelles de sa mère.


Un chat tète comme un bébé ? Une adoption trop précoce ?

Un chaton doit rester avec sa mère jusqu’à l’âge minimum de huit semaines, et idéalement 12 semaines. Cette période de 12 semaines est essentielle à l’apprentissage et à la bonne socialisation du chaton avec les Hommes et les autres chats.


Les chatons adoptés avant l’âge de huit semaines ont souvent besoin de pétrir avec leurs pattes ou de téter les humains, d’autres chats, des tissus, avec une prédilection pour ceux à base de laine. Le chat tète, pétrit avec ses pattes et souvent salive en même temps.


Ce comportement mime la façon dont le chaton malaxe avec ses pattes le ventre maternel pour stimuler l’afflux de lait au niveau de la mamelle. Puisque les mamelles de sa mère ne sont plus à sa disposition, le chaton a transféré son besoin de téter sur ses maîtres ou d’autres tissus confortables et chauds. Vous êtes devenu en quelque sorte "sa mère de substitution". Il ne faut pas punir votre chat pour ce comportement instinctif, qui le réconforte. On peut comparer cela à un enfant qui suce son pouce. Chez certains chats ce comportement perdure à l’âge adulte.


Des races prédisposées

Le sevrage précoce est la principale cause de ce comportement de tétée, mais d’autres raisons peuvent l’expliquer. Certaines races orientales telles que le Siamois, le Tonkinois, l’Himalayan ou encore le Balinais, et leurs croisements, sont plus susceptibles de développer ce type de comportement que les races européennes ou américaines. Une prédisposition génétique est suspectée. Par ailleurs le sevrage est en général plus long pour ces races orientales : prévoir entre 12 et 15 semaines.


Stress, changements d’environnement

Le besoin de succion qui semblait avoir disparu chez votre chat peut revenir pendant des périodes de stress. Il faut alors examiner les changements qui peuvent avoir déclenché son besoin de sucer ou téter. Il peut s’agir d’un changement dans son environnement : la venue d’un bébé, d’un nouvel animal de compagnie, un déménagement ou même un changement dans la disposition des meubles.


Un chat stressé peut s’auto-infliger des lésions en se léchant et mâchonnant de façon compulsive ses pattes, la queue ou les flancs, ou en s’arrachant les poils. Une consultation chez votre vétérinaire est indispensable pour traiter cette anxiété.


Les principales raisons du comportement de tétée

1. Sevrage précoce
2. Génétique
3. Stress


Votre chat tète-t-il les tissus ?

2 Commentaires

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.

    didier j c est marrant ma tite Moussette fait pareil elle me téte le bras a mon avis elle a du etre sevrée trop en avance mais bon moi cela ne me derange pas a part qu elle me detruit mon bras et des fois apres ça elle dort carrement dessus

    Lucie D Francis à 4 and maintenant, il tète les vêtement et son doudou..ˆ´

Lectures recommandées

Ce site utilise des cookies : En continuant à naviguer sur le site, vous acceptez notre utilisation des cookies et politique de confidentialité. En savoir plus

Ok