Le caractère du chat dépend de nombreux facteurs. À la fois de sa race, du caractère de sa mère, du lieu où il fît ses premiers pas, sans oublier ses premières expériences avec les humains.

Et pour certains, il faut ajouter le travail de l’éleveur. Vétheo fait le point pour vous aider à mieux comprendre votre chat !

Le caractère du chat dépend de sa race

La race permet d’avoir un bon aperçu du tempérament de votre chat. Les chats plus longilignes du type , sont beaucoup plus extravertis que les chats brévilignes du type Persan qui sont réputés plus « flegmatiques ». De même, les chats à poil court sont en général plus énergiques que les chats à poils longs.

Néanmoins, sachez que la race est un facteur déterminant mais pas essentiel ! Elle ne garantit pas à 100% le futur comportement de votre chat.

Le conseil de Vétheo : si vous aimez les surprises, adoptez un chat né de parents inconnus ou un chat de gouttière. Les refuges en comptent énormément.

Le caractère du chat dépend de sa mère

Comme pour un nourrisson, le chaton ressent les émotions de sa mère alors qu’il est encore dans son ventre.  Si la mère est stressée, cela se traduira par une plus grande émotivité chez le chaton. Durant cette période, il ressent les caresses pratiquées sur le ventre de sa mère. Des contacts fréquents amélioreront sa tolérance aux manipulations ! Lors de ses premiers pas, le rôle de la mère est essentiel. Elle va assurer le bon fonctionnement mental et empêcher la fougue naturelle de se développer. Plus la mère est stable et plus le chaton aura de chances de l’être. En effet, les chatons apprennent par l’observation et l’imitation.

Le caractère du chat dépend du lieu où il a grandi

Le chaton devient sensible aux stimulations de son environnement à partir de la 2ème semaine. Il devient très curieux et son esprit s’ouvre à « vitesse grand V »! Pour lui offrir le maximum d’ouverture d’esprit, il faut le mettre constamment dans une position psychotonique ! Un espace dédié avec des jouets de couleurs, des perchoirs, des boîtes surprises, le tout bien éclairé et sonorisé (radio, musique), lui permettra de développer ses capacités exploratoires au maximum.

Le caractère du chat dépend de ses premières expériences

Vous n’êtes pas censé ignorer qu’entre la 2ème et la 9ème semaine (dite « période de socialisation »), le chaton apprend beaucoup de choses. Voici une liste non exhaustive de ses différentes étapes :

● Il s’habitue à son environnement

● Il apprend les rituels félins pour communiquer avec ses congénères

● Il apprend à reconnaître les espèces dont il n’a rien à craindre (homme, chien...) et celles dont il doit se méfier

● Il apprend à maîtriser ses pulsions

● Il apprend à être autonome

Durant cette période de socialisation, toutes ses expériences et ses apprentissages sont facilement mémorisés. Au-delà des 9 semaines, les mêmes apprentissages sont plus difficiles à mémoriser.

Évitez les câlins « forcés »  (où vous l’empêchez de partir), il risque une aversion et une méfiance du contact humain.

Enfin, vous l’aurez compris, le caractère d’un chat dépend de nombreux facteurs et tous sont liés les uns aux autres. Cependant, 15 % des chatons, quel que soit leur environnement, le tempérament de la mère, et les manipulations effectuées, ne s’adapteront jamais à la présence de l’homme.

Ayez le bon réflexe

Chez Vétheo, nous pensons que la relation entre l’homme et le chat est tout simplement magique ! Notre unique objectif est d’améliorer le confort et le bien-être de nos compagnons !

C’est pour cela qu’il faut prendre soin d’eux comme ils prennent soin de nous !

Vétheo met à disposition de nos compagnons préférés des produits bien-être pour chats.

Nous avons aussi créé le carnet de vaccination en ligne de votre animal de compagnie pour vous simplifier la vie ainsi que des conseils vétérinaires pour les chats !

Ajouter un commentaire

Vous devez posséder un compte Yummypets pour commenter cet article.
Créer votre compte Yummypets en moins d’une minute.